Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

*****

Les aides en vidéo

Philippe Mercier

 

Son forum d'aide

 

calculette scientifique
Wiris

flèches vers

Articles Récents

Des rubriques et des lieux

16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 22:38

Eric RENCIEN Professeur de mathématiques au collège Lucie Aubrac - Villemandeur - 45

propose sur son site tetraedre.net un sujet de devoir "maison" dans lequel il demande

1) de faire fonctionner deux scripts sous scratch et de dessiner la figure obtenue.

2) de construire le programme le plus court possible permettant d'obtenir une figure donnée.

[On peut bien sur répondre aux deux questions sans connaître scratch.
Et en particulier donner le programme demandé en "langage naturel"]

Le sujet est ici : sujet

le corrigé est sur le site de Eric RENCIEN : page du corrigé

(cliquer sur "devoirs non surveillés" et DNS5  ... * )

Repost 0
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 14:45

Qu’apporte l’épreuve de programmation au Brevet des collèges ?

Si vous avez peu de temps, pour aller à l’essentiel, sautez la partie  qui suit.

--------------

Les élèves de troisième des collèges français vont, dans un peu plus d’un mois, se présenter à leur premier examen. Si le diplôme que certains ont connu sous le nom de PEPC (brevet d'études du premier cycle du second degré) n’a plus vraiment de valeur sur le marché du travail, il reste la toute première confrontation avec une série d’épreuve conduisant à une qualification ou non.
L’épreuve conserve donc une certaine importance autant pour les élèves que pour leurs parents.

Ces derniers temps, certaines évaluations, qui concernent cette fois-ci les systèmes éducatifs des pays du monde entier, ont quelque peu ébranlé quelques convictions des responsables de l’éducation nationale, ainsi que tout le personnel au service de la mission concernée. De nouveaux objectifs sont apparus, s’intéressant davantage aux compétences des élèves (notamment aux compétences transverses qui concernent toutes les disciplines) qu’aux savoirs.

Il ne sera question ici que d’une innovation apparue en mathématiques et qui vise à la fois à rendre la matière plus attrayante pour les élèves (et les enseignants ?) et à développer des savoirs faire nouveaux considérés comme de première importance dans un monde où le numérique[1] est omniprésent.

Cette innovation consiste en l’enseignement de la programmation à l’école et donc d’un renforcement de celui de l’algorithmique qui jusqu’alors n’était vue principalement qu’à travers des « mécanismes » relativement figés et jugés de peu d’utilité (comme : la division, la recherche du plus grand nombre qui en divise deux autres).

L’apparition de la programmation au collège a été l’occasion de l’irruption d’un langage orienté vers la production de jeux du type console de jeux, nommé SCRATCH, et qui se caractérise par l’utilisation de blocs tous faits (genre pièce de « LEGO ») exécutant des tâches auxquelles l’utilisateur n’a pas accès dans leur composantes, mais qu’il peut assembler suivant une syntaxe précise.

Je n’évoquerai pas toutes les particularités voire les divergences de SCRATCH avec ce qui est enseigné en mathématiques au collège, au lycée (et dans de véritables langages de programmation) je m’attacherai simplement à l’utilité intrinsèque de son enseignement.

Si SCRATCH est un outil (puisqu'il ne peut-être un objet d'étude pour lui-même), à quoi sert-il ?

De manière à ouvrir le débat à des positions autres que celle exposée ici, je me contenterai de répondre, en prenant appui sur un sujet proposé récemment à une avant-première du brevet des collèges (sujet de Pondichéry 2 Mai 2017)

« A rien (dans ces conditions). Si ce n’est à brouiller la situation, à retirer de la lisibilité à un algorithme, en l’embarrassant de paramètres censés décrire une réalité, mais qui dans le sujet embrouillent la situation proposée parce qu’ils se situent dans un no-man’s land, entre le virtuel [2] et le réel, tout en utilisant un langage éloigné à la fois du langage courant et des véritables langages de programmation.

-----------

Pour se convaincre de cette complication inutile que produit SCRATCH dans la présentation d’un algorithme (le but de l’exercice) il suffit de regarder les deux images qui suivent

 

 

 

Présentation dans le sujet de brevet :

La dernière ligne met particulièrement en évidence cette complication inutile, et qui a peu de rapport avec la réelle programmation :
« dire regroupe j’obtiens finalement Résultat »
en quatre couleurs différentes qui correspondent à un statut particulier des instructions en bloc.

 

 

 

 

 

 

 

 

Enoncé réduit à l’algorithme (floutage de l’inutile) :

 

 

 

Proposé de cette manière un élève de cinquième peut  aisément comprendre la situation et répondre aux questions posées.

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut s'interroger par ailleurs à propos de l’utilisation de la couleur dans le sujet. Car en son absence, ceux qui auront été familiarisé avec SCRATCH (quelques heures) n’y retrouveront pas l’environnement connu (l’importance du code couleur pour la compréhension du rôle des blocs fait partie de la formation/familiarisation à SCRATCH). Et dans le cas où la couleur serait utilisée, cela augmenterait le coût de l’examen de façon conséquente (d’autant que d’autres matières pourraient alors en revendiquer la nécessité)

 

Nul ne contestera l’indispensable mutation à la fois de nos contenus de formation que de nos méthodes d’enseignement, mais concernant cet essai d’initiation à la programmation, on peut douter de son utilité, voire même lui attribuer une utilité négative.

Je remercie d’avance celui ou celle qui me convaincra du contraire. Je serai à la fois rassuré pour ma pratique, et mes élèves.

 

[1] Il serait utile un jour de définir le numérique par rapport à ce qu’il n’est pas, ce qui permettrait d’avoir une meilleure idée de son contour, alors que les définitions que l’on en donne tendent à faire penser qu’il occupe à présent « toute la place ».

[2] Le mot programme, dans l’exemple proposé, désignant parfois ce qui est écrit dans le dessin (et qui donne des nombres) et parfois son expression mathématique formelle (qui donne une écriture comportant des variables)

Repost 0
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 22:01

 

Sur le site https://www.magicmakers.fr/ des tutoriels pour démarrer ou se perfectionner 

La présentation qui en est faite  :

 

Ici vous apprendrez à coder votre premier jeu vidéo sur Scratch 2 (ou Scratch Online) ! Quelques suggestions pour vous orienter : labyrinthe, casse-briques, jeu de course... Mais aussi cinématiques, histoires animées, digital art...

Magic Makers

Exemples de rubriques traitées (une page sur les deux existantes)

Comment utiliser les commandes de stylo dans Scratch ?

Comment utiliser les messages, créer des conversations entre mes personnages avec Scratch 2 ?

Comment compter les points des personnages, utiliser le score, les bonus et les malus ?

A quoi servent les variables dans Scratch ?

Scratch 2 / Scratch online tutoriels - Comment programmer mon lutin pour qu'il demande mon nom ?

Comment agrandir ou rétrecir la taille de ma scène dans Scratch ?

Comment faire rebondir mon lutin dans Scratch ?

Comment choisir la langue de Scratch 2 ?

Comment jouer sur la transparence de mes lutins sous Scratch ?

Comment sauvegarder mon projet pour le continuer plus tard, et le montrer à mes ami-e-s ?

Comment utiliser les costumes dans Scratch 2 et donner vie à tes personnages ?

Comment changer de scène dans mon projet et faire voyager mes personnages dans plusieurs lieux ? Dans Scratch 2, une scène désigne l'arrière-plan qui est visible à un moment donné

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans scratch programmation Jeu tutoriel
commenter cet article
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 20:09

Un peu partout s'est répandu le virus scratch. Virus sympathique, puisqu'il met souvent "au travail" (c'en est vraiment un) des adolescents ou des pré-adultes qui ne sont pas intéressés par les activités proposées en classe.

Ainsi, on voit fleurir les jeux de plateforme du type Mario Bros ou jeu donkey kong, aux quels j'ai joué il y a plus d'une vingtaine d'année sur de petites consoles portables.

Il est vrai qu'avec Scratch on peut rapidement arriver à de petit résultats sans grandes connaissances en programmation, en graphisme, en animation, ...

Rapidement ... cependant, il vient un moment où ce que fournit de base la grosse valise scratch ne suffit plus.

Pour ne pas trop s'illusionner sur ce qu'il est possible de faire sans y consacrer l'équivalent d'un travail à plein temps (ou plusieurs années) il est bon d'aller voir sur les forums où des passionnés de scratch présentent leur production au fur et à mesure de leurs avancées.

Un exemple parmi tant d'autres : "Les aventures d'Hanock" 

(copie d'écran)

(Le temps de chargement peut être long en cas de connexion lente - c'est mon cas : 3 minutes pour charger les 250 actifs) 

Le créateur de ce jeu littlekitykat  présente son projet dans un développement du forum dédié sur le site de scratch   

Je conseille tous ceux qui souhaitent aller loin dans la création d'un jeu d'aller faire un tour dans les quatre pages de développements et de commentaires d'utilisateurs (avec parmi eux des "pro")

Je recopie ici quelques développement de cette discussion.

(Se déplacer avec le curseur dans le texte, je n'ai pas pu recopier l'ensemble sur l'espace disponible, il déborde donc un peu à droite.

Rappel de l'endroit où on peut le lire : c'est ici

-------------------------------------------------- extrait du forum ---------------------

intervention d'un participant joueur & expert (à la fin de son intervention, ses propres projets) qui donne des conseils et encourage.

Itharius

Ton avant projet est vraiment d'une très haute qualité graphique et sonore.

Je suis sur le niveau 3. J'ai beau chercher partout , je ne trouve pas la clef.
il faut cacher tes variables inutiles également.
Je n'ai pas joué en plein écran et le jeu ne lag pas chez moi.
j'ai eu beau frapper la barre espace, ça ne donne pas de coup de poing
des fois quand je saute je peux me retrouver bloqué hors ecran par le haut.
Je n'ai pas bien compris à quoi servait les vies vu qu'à chaque fois qu'on se fait piquer on recommence au début du niveau.
Je ne t'ai pas mis de “j'aime” mais je le ferais lorsque tu présenteras une version finale ainsi qu'une étoile.
Ton image choisie sur ton profil pour ton projet à ‘affiche n’est pas à mon avis représentative de ton jeu et tu devrais y prêter attention, ça a son importance pour tenter d'attirer les gens sur ton profil.
Je t'ai invité dans le studios scratcheurs de france et d'ailleurs.
Ajouter ses projets dans des studios est un moyen parmi d'autres pour communiquer autour de ses projets et maximiser ses chances de faire des vues. c'est une piste à ne pas négliger.

------------------------------------- réponse de littlekitykat  -----------------------------

Je te remercie vraiment d'avoir pris le temps de tester le jeux et d'avoir laisser les commentaires.
 

Itharius wrote:

Ton avant projet est vraiment d'une très haute qualité graphique et sonore.

Merci une bonne partie du graphisme est de moi, mais pas tout :p

Itharius wrote:

Je suis sur le niveau 3. J'ai beau chercher partout , je ne trouve pas la clef.

C'est normal que tu ne la trouve pas, j'ai eu la mauvaise idée de modifier le code en ligne et le jeu ne fonctionne pas actuellement je dois le reprendre rapidement.

Itharius wrote:

il faut cacher tes variables inutiles également.
j'ai eu beau frapper la barre espace, ça ne donne pas de coup de poing
des fois quand je saute je peux me retrouver bloqué hors écran par le haut.

Même raison que ci- dessus.
 

Itharius wrote:

Je n'ai pas bien compris à quoi servait les vies vu qu'à chaque fois qu'on se fait piquer on recommence au début du niveau.


Oui c'est en effet une chose que l'on m'a déjà parlé. Le changement est prévu dans les prochaines MAJ.

Itharius wrote:

Je ne t'ai pas mis de “j'aime” mais je le ferais lorsque tu présenteras une version finale ainsi qu'une étoile.
Ton image choisie sur ton profil pour ton projet à ‘affiche n’est pas à mon avis représentative de ton jeu et tu devrais y prêter attention, ça a son importance pour tenter d'attirer les gens sur ton profil.
Je t'ai invité dans le studios scratcheurs de france et d'ailleurs.
Ajouter ses projets dans des studios est un moyen parmi d'autres pour communiquer autour de ses projets et maximiser ses chances de faire des vues. c'est une piste à ne pas négliger.


Pour l'image je ne sais pas comment faire en réalité. l'image est mise par défaut est je n'ai absolument aucune idée de comment la modifier.
Pour la demande je te remercie, je n'ai tjs pas compris l’intérêt des Studios ni leur fonctionnement. je veux bien que tu éclaires mes lanternes.
Une version finale … j'aimerais bien mais j'ai pas mal de souci avec mon ScrollY que je dois reprendre a 100%. J'ai aussi des tilsets suffisant pour faire une série de niveaux dans de nouveaux décors. Mais la mise en place de nouveaux niveaux se fera quand j'aurais stabilisé mes ScrollY.

 

....
 

Le choix du fantôme… en fait c'est juste que dans un premier temps c'est pour moi le plus rapide à dessiner et à animer. c'est vrai que dans l'absolu c'est pas le lieu idéal mais c'était pour donner un peu de variété au jeu. Il faut que je trouve le temps et les idées pour faire d'autres ennemis.

J'avoue que je me lance dans pleins de sujets alors que j'ai des bugs dans tous les sens… J'avais jamais vraiment vu la difficulté de faire un jeu

Je suis a l'écoute de vos propositions et je suis ravie de voir que j'ai un testeur officiel :p
 
...
 

Itharius wrote:

Est-ce que tu as corrigé les endroits dans le level 4 où on ne peut plus marcher sur le sol après avoir donné un coup de poing ?


Non désolée, je n'ai fais que du graphique pour le moment . j'ai a nouveau mon problème avec les plateformes et je ne comprends pas pq cela marchait y' a jours et plus maintenant.

 

....

 
 

----------------------------- une page plus loin dans le forum propos techniques ------------------

Pour dessiner, je commence par faire des croquis sur papier, ensuite je scan et je les travaille sous Photoshop.
Lorsque je veux aller plus vite je peux également chercher des éléments sur internet et je les modifie pour qu'ils puissent coller aux décors. C'est le cas des panneaux en bois d'affichage de score qui sont composés de plusieurs éléments.
Le personnage n'est pas de moi. Il faut beaucoup beaucoup de temps pour faire une animation d'un personnage et j'avoue ne pas avoir envie de le faire en ce moment donc mes sources : Scott Pilgrim vs. the World: The Game sur Xbox 360 .

Le reste a été crée par mes soins :p il suffit de voir la différence entre L'héroine et le fantôme pour voir ma capacité a créer des personnage :p

Les sons proviennent de différents univers : Mario mais surtout Rayman dont je suis une grande FAN.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans scratch mathématiques forum jeu
commenter cet article
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 22:21

Le sujet proposé se trouve ici 

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/DNB/81/2/DNB_2017_Sujet_zero_MathsSciences1_MPCSVT_563812.pdf

 

L'exercice 4 aborde le thème de la programmation et du codage.

(Remarque : le coût de l'examen va augmenter conséquemment cette année si les sujets sont imprimés en couleurs pour que les élèves retrouvent les blocs de scratch comme ils ont appris à les voir)

 

Une question se pose à propos de cet exercice :

Scratch n'étant pas explicitement au programme - l'enseignant dispose encore d'une relative autonomie de moyen pour atteindre les objectifs qui sont fixés par les documents officiels - comment réagira un élève qui n'a pas étudié cet outil* lorsqu'il rencontrera "s'orienter à 90°"

Sachant que
1) ce type d'ordre/instruction n'a rien d'absolu et dépend d'une direction zéro.
2) l'orientation 0 de scratch n'est pas celle que pourrait avoir apprise un élève en rapport avec les conventions ... actuelles des mathématiques.

Qu'a donc à voir d'ailleurs l'ordre/instruction "choisir la taille 1 pour le stylo ? dans un programme ?

L'élève est-t-il censé comprendre que la notion de stylo est ici en rapport avec ce qu'on nomme en informatique l'ontologie et qui est lié à la logique de description d'objets ?

Si un tel sujet sort à l'examen, on peut parier qu'il y aura 
un grand laxisme organisé autour de la correction ... toute réponse approximative étant validée
et dans le cas contraire d'importantes contestations à propos de l'épreuve elle-même.

Quant à la "mesure de l'espace entre deux motifs consécutifs ?"

Le remplacement de la notion de distance par celle ici bien plus floue "d'espace" en dit long sur le niveau d'exigence, à minima, concernant les notions ciblées par cet exercice.

A suivre ...

____

* Mais par exemple un langage, plus précis et sans ambiguïté, comme le logo de Seymour Papert 

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans Brevet des Collèges 2017 DNB cycle 4 scratch orientation annales logo
commenter cet article
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 16:57

Faisant suite à  Algorithmique et programmation au collège, vient de sortir aux éditions Ellipses un ouvrage de Xavier Chanet qui propose 

"15 travaux pratiques entièrement corrigés et dont chacun a pour but la résolution d'un problème, l'édition d'une application ou la création d'un jeu. " (basé sur "Scratch" ) 

Voir sur l'extrait du livre des exemples en rapport avec les mathématiques, traités sur tableur et avec scratch.  ici

Très utile pour tous ceux qui ont accepté la préconisation du "langage" scratch, notamment en vue du brevet des collèges.

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans programmation algorithmique scratch TP
commenter cet article
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 19:38

De nombreuses ressources pour l'apprentissage de la programmation

mais pas seulement.

Des éléments de leur présentation 

Scratch

 

Scratch est un outil de programmation visuel. Disponible gratuitement en ligne, il permet de réaliser de rapidement de petites animations et programmes comme des jeux d’arcade. Exemple d’activité, compléter un jeu de labyrinthe. Recommandé par l’Education Nationale, il est néanmoins difficile à installer hors ligne.

Arduino

Arduino est un ensemble de kits de microcontrôleurs open source. Ils permettent de réaliser des petits montages et de prototyper des objets connectés. La version standard demande un peu d’expertise, mais certains kits simplifiés, comme Makey Makey permettent de créer des interfaces physiques amusantes.

 

Processing

Processing est un langage de programmation, particulièrement adapté aux créations visuelles et sonores avec son environnement de développement simplifié. Il est téléchargeable gratuitement en ligne avec de bons tutoriels.

Minetest & Minecraft

Minecraft a réinventé la joie du bac à sable dans un environnement 3D. Le personnage peut construire, creuser et créer à partir de blocks de sable, pierre, bois … Son équivalent libre Minetest offre des possibilités étendues notamment de programmation. Et il y a un module créatures pour ajouter des menaces la nuit comme dans Minecraft. Si, c’est TRES important.

LEGO Mindstorm

Les Mindstorms sont des robot édités par LEGO. Compatibles avec les LEGO traditionnels, ils permettent de créer soit même un robot et contrôler moteurs, capteurs … Comparé aux autres robots sur le marché, comme Thymio, il ont l’avantage de retrouver le plaisir de construction LEGO et une phase d’appropriation, comme dans ce stage de robotique. Pour les plus âgés et élèves ingénieurs, ils offrent des possibilité de programmation étendues. Ils ont l’inconvénient d’être peu accessibles financièrement et avec un logiciel fermé.

Un éditeur de texte

Et oui, l’ensemble du web repose sur du simple texte et un peu d’astuces. Voici une introduction complète (en anglais)

Nous organisons régulièrement des ateliers et stages pour les jeunes, et nous sommes à disposition des structures éducatives pour organiser des sessions de formation. N’hésitez pas à nous contacter: - salut@lesbricodeurs.fr - Marie : 06 43 71 84 33

Page Facebook des ateliers - Les Bricodeurs

--------------------------------------------------------------------

Source : http://lesbricodeurs.fr/AteliersdAda/outils/

Leur page d'accueil : http://lesbricodeurs.fr/

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans codage programmation scratch bricodeur mathématiques cycle 4
commenter cet article
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 20:29

Le codage (pour ne pas dire la programmation) est entré aux programmes par la grande porte :

celle des mathématiques.

Une préconisation appuyée l'utilisation de Scratch (langage ?, outil ? Boite à outil ?)

même si Scratch ne figure pas explicitement dans les programmes (ce qui pose un petit problème pour la préparation au brevet, et surtout la mise au point d'un sujet. Dans la mesure où des élèves peuvent avoir appris le codage et l'algorithmique sans avoir vu scratch.

(Ne parlons pas du problème de la couleur : photocopie, élèves daltoniens ...)

Tout est fait pour que les enseignants (qui découvrent le produit cette année pour la plupart) utilisent Scratch.

Les éditions 404  qui se présentent comme "seule maison entièrement dédiée à la culture geek, dans son sens le plus large !" ont bien saisi l'oportunité, avec ce manuel "d'initiation ludique à la programmation".

Destiné aux jeunes (la cible doit être assez réduite. La plupart d'entre eux, s'ils sont joueurs, préfèrent y participer qu'en créer) mais certainement aussi aux enseigants sommés d'être performants, ludiques et inventifs dans leurs initiations au code.

(Il s'agit - en deux versions - du seul ouvrage à ce jour de la rubrique "tutoriels")

 

Un livre pour programmer un jeu sur scratch (ou un guide pour l'enseignant qui veut rester dans le coup ?)Un livre pour programmer un jeu sur scratch (ou un guide pour l'enseignant qui veut rester dans le coup ?)

A noter (un bon point pour l'éditeur) les deux livres existent aussi au format ebokk

mais (cela entame le bon point) avec une réduction qui se limite au quart du prix.

Autre petit hic, un des livres semble plus limité que l'autre, puisqu'il ne propose qu'un jeu (l'antique casse brique) l'autre proposant une gamme apparemment plus large (les jeux de plateforme)

Le hic est que les présentations des deux livres sont identiques, le seul jeu mentionné sur la jacquette  l'ouvrage dédié aux jeux de plateforme étant ... le casse brique.

 

----

L'éditeur propose un accès au téléchargement de scratch (non testé, il renvoi sur un fichier zip)

Un livre pour programmer un jeu sur scratch (ou un guide pour l'enseignant qui veut rester dans le coup ?)
Repost 0
8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 01:21

Fruit du travail du réseau CANOPE

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Composition de l’ensemble de documents
  • fiches missions (12 pages A4, 4 missions sur chaque page) :
    • 8 missions de niveau vert
    • 16 missions de niveau bleu
    • 16 missions de niveau rouge
    • 8 missions de niveau noir
  • fiches « aide » et « correction » pour chaque mission (2 pages A5 pour chacune des 24 missions niveaux vert et bleu, 2 pages A4 pour chacune des 24 missions niveaux rouge et noir).
  • fiches « coup de pouce » pour 2 missions de niveau vert, 4 missions de niveau bleu, et 4 missions de niveau rouge, destinées à aider à la résolution du problème par des questions, des conseils ou un organigramme.
  • une fiche-guide analytique, liste (non exhaustive) de questions que l’on peut poser pour aider à analyser le programme à réaliser.
  • 20 cartes devinettes (5 pages A4)
  • un tableau récapitulatif des missions (11 pages A4)
  • bibliothèque des blocs Scratch (captures d’écran du logiciel, 5 pages A4)

Ces documents sont publiés sous licence Creative Commons CC-BY-NC-SA, mars 2016.

Télécharger l’ensemble des documents, Kit Scratch Des missions et des cartes (15 Mo, mise à jour du 27/08/2016).

Auteure des documents : Isabelle Perucho, professeure de mathématiques en collège et formatrice au numérique à l’Atelier Canopé des Yvelines.

Un tableau de progression (repérage des blocs utilisés pour chaque mission) édité par Samuel Chalifour (Canopé Lorraine).

Documents joints

Article publié le jeudi 24 mars 2016, par Isabelle Perucho

Repost 0
Published by comeau-montasse comeau-montasse - dans article relayé canopé scratch
commenter cet article
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 23:17

Certains professeurs regrettent que les propositions d'utilisation de scratch ne prennent pas vraiment en compte le programme de mathématiques au cycle 4.

 

L'IREM publie  sur le site de l'IREM de Rouen, un ensemble d'activités en rapport avec la programmation au collège et qui ont ici un lien direct avec le programme, puisqu'une progression est proposée dans les différentes classes. On y trouve des exemples d'utilisation de Scratch (ou d'autres outils de "même nature")

 

Sont détaillées ensuite les activités (par exemple la division euclidienne en sixième) qui peuvent être abordées (avec des vidéos d'explication (vidéo 1vidéo 2vidéo 3))  et le fichier scratch)

 

L'article sur le site de l'IREM de Rouen

Repost 0