Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

*****

Les aides en vidéo

Philippe Mercier

 

Son forum d'aide

 

calculette scientifique
Wiris

flèches vers

Articles Récents

Des rubriques et des lieux

1 juillet 2017 6 01 /07 /juillet /2017 00:11

Extrait d'un article paru dans FRANCE-ANTILLES dans lequel la nouvelle formule du brevet des collèges est accusée de préparer sa disparition pour cause de trop grande facilité de l'épreuve (du fait de l'évaluation par compétence pour le contrôle continu et de l'épreuve orale)

 

Extrait 

 

DES CHIFFRES ARTIFICIELS
Dans la mesure où il faut obtenir un minimum de 350 points pour être reçu, bon nombre d'élèves auront déjà leur examen avant même de le passer.
Une situation qui existait déjà avec l'ancienne formule mais qui va empirer, selon Guillaume Marsault, secrétaire académique du Snes-FSU. « Le nouveau système d'évaluation des compétences au cours de l'année scolaire (10 points : maîtrise insuffisante, 25 points : maîtrise fragile, 40 points : maîtrise satisfaisante et 50 points : très bonne maîtrise) gonfle artificiellement les notes du contrôle continu, explique le syndicaliste. Sans compter que l'épreuve orale sur 100 points est assez facile et entraîne bien souvent une évaluation bienveillante. Dans l'académie, beaucoup d'élèves ont choisi de présenter leur rapport de stage à l'oral, un exercice qui demande le moins de connaissances. Au final, on va frôler les 95 à 100% de réussite. Des chiffres artificiels, qui discréditent l'examen dans son ensemble, qui lui enlève de la valeur tout simplement. Une manière, je pense, d'entraîner, à terme, sa disparition, comme le baccalauréat. »

Brevet : une nouvelle formule déjà contestée

Repost 0
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 15:50

 

 

Comme le précise l'article cité ci-dessous (source http://www.la-croix.com/Famille/Education/brevet-colleges-nouvelle-formule-2017-06-28-1200858827) les moyennes de l'année ne comptent plus dans le contrôle continu du brevet des collèges.

 

 

L’importance du contrôle continu

Comme dans la formule précédente, le brevet repose dans une large mesure sur le contrôle continu. Mais celui-ci est désormais abordé différemment, pour tenir davantage compte des compétences acquises. Avec en ligne de mire les « attendus » du dernier cycle du collège (5e, 4e et 3e) dans huit domaines et sous domaines du socle commun redéfini en 2015 : « les langages pour penser et communiquer » (langue française ; langages mathématiques, scientifiques et informatiques ; langues étrangères – et régionales –, langages des arts et du corps), « les méthodes et outils pour apprendre », « la formation de la personne et du citoyen », « les systèmes naturels et les systèmes techniques », « les représentations du monde et l’activité humaine ».

La croix

Alors que l'an passé les résultats du contrôle continu étaient basés sur les moyennes annuelles en Français, Mathématiques et Langues, cette année ces moyennes ne sont pas (en principe) prise en compte. Ce sont 8 compétences plus ou moins liées aux disciplines scientifiques, littéraires, artistiques, qui vont donner la note (sur 400) du contrôle continu. Lequel va-t-être complété par une notre d'orale (hors temps de l'examen écrit) que les professeurs de l'établissement de l'élève lui feront passer (et donc assimilable à du contrôle continu).

Cette épreuve d'oral étant notée sur 100 points (ce que ne précise pas l'article) on peut considérer que ce sont en tout 500 points qui sont gérés par l'établissement du candidat et donc il reste 200 points pour le contrôle ponctuel (dans les conditions du sujet unique en salle d'examen).

 Quelques simulations montrent que, pour peu que l'attribution des compétences ait été généreuse  (il n'y a pas réellement d'harmonisation nationale, ni de directives précises pour cette attribution cette année ... les disparités peuvent être très grandes d'un établissement à un autre. La moyenne est atteinte pour une compétence en cas de "compétence fragile" et pour la plus faible appréciation "compétence insuffisante", le candidat a 10 points, ce qui correspondrait à la note 4/20 qui peut être rattrapé facilement par un "très bonne maîtrise" qui donne 50 points - 20/20*

Voir les simulations proposées ici

__

* Un candidat qui a 4 compétences notées au minimum et 4 notées au maximum se retrouve avec 40 points d'avance sur la moyenne. (il pourra par exemple avoir un 15/50 - soit 6/20 - dans les 4 épreuves écrites s'il a eu la moyenne à l'oral)

Les candidats peuvent simuler diverses situations à partir de ce qu'ils savent de leur notes en "compétences" et de ce qu'ils évaluent pour leur note d'oral (en principe elle n'est pas communiquée, mais les élèves savent, directement ou non, s'ils ont plus ou moins réussi cette épreuve. Ce sont les professeurs de leur collèges qui leur ont fait passer cette épreuve et nul ne souhaite de mauvais résultats pour son établissement.

 

Le simulateur se trouve ici : simulateur

L'épreuve orale du brevet

Quel que soit l’établissement, les barèmes de notation sont similaires. Cette épreuve vaut 100 points répartis comme suit :

50 points pour la maîtrise de l’expression orale
50 points pour la maîtrise du sujet présenté
Le travail en équipe et l’autonomie sont également des compétences évaluées lors de cette soutenance. Chaque établissement peut établir une grille d’évaluation. A titre indicatif, voici quelques points qui peuvent se trouver dans ces grilles :

S’exprimer de façon maîtrisée face à un auditoire
Exprimer ses sensations, sentiments, son avis dans le but de faire partager sont point de vue
Employer un vocabulaire précis et varié
Participer de façon constructive à des échanges oraux
Participer à un débat, exprimer son opinion, prendre en compte ses interlocuteurs
Mettre en oeuvre un projet
Porter un regard critique sur sa production individuelle
Construire un exposé de quelques minutes
Raisonner, justifier
Mobiliser des outils numériques

https://www.brevetdescolleges.fr/infos/epi-la-nouvelle-epreuve-du-brevet-des-colleges.php

Quelques avis d'élèves à propos de l'épreuve d'oral

 

Plus anciens ... (qui donnent notamment la mesure de l'ignorance relative à cette épreuve, en particulier des sites qui publient des articles la concernant et qui la baptisent souvent " L’épreuve orale d’EPI 

Le nouveau brevet des collèges - le contrôle continu est modifié - comment calculer ses points avant l'épreuve
Le nouveau brevet des collèges - le contrôle continu est modifié - comment calculer ses points avant l'épreuve
Le nouveau brevet des collèges - le contrôle continu est modifié - comment calculer ses points avant l'épreuve
Le nouveau brevet des collèges - le contrôle continu est modifié - comment calculer ses points avant l'épreuve
Le nouveau brevet des collèges - le contrôle continu est modifié - comment calculer ses points avant l'épreuve

_____

Rappel des textes officiels :

 

1. Epreuve orale : soutenance d'un projet

Durée de l'épreuve : 15 minutes

L'épreuve orale de soutenance d'un projet permet au candidat de présenter l'un des projets qu'il a menés au cours des enseignements pratiques interdisciplinaires du cycle 4 ou dans le cadre de l'un des parcours éducatifs (parcours Avenir, parcours citoyen, parcours d'éducation artistique et culturelle) qu'il a suivis.

Cette épreuve orale est une soutenance : elle n'a pas pour objet d'évaluer le projet, individuel ou collectif, réalisé par l'élève, mais sa capacité à exposer la démarche qui a été la sienne, les compétences et connaissances qu'il a acquises grâce à ce projet.

Les candidats peuvent choisir de présenter l'épreuve individuellement ou en groupe mais sont évalués individuellement.

L'oral se déroule en deux temps : un exposé (5 minutes) suivi d'un entretien avec le jury (10 minutes). Dans le cas d'une présentation collective, 10 minutes d'exposé précèdent 15 minutes d'échanges entre le jury et l'ensemble du groupe ; chaque candidat fait l'objet d'une évaluation individuelle.

L'épreuve est notée sur 100 points :

maîtrise de l'expression orale en français : 50 points ;
maîtrise du sujet présenté : 50 points.

Eduscol

Repost 0