Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

*****

Les aides en vidéo

Philippe Mercier

 

Son forum d'aide

 

calculette scientifique
Wiris

flèches vers

Articles Récents

Des rubriques et des lieux

20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 17:28

Les élèves des collèges français du Liban ont passé l'épreuve de mathématiques du DNB (Diplôme National du Brevet) hier.

Un ensemble d'exercices d'un niveau assez soutenu.

L'exercice qui se voit attribuer le plus grand nombre de points est celui de programmation (avec des  calculs de longueurs qui supposent une compréhension du programme - sujet à tiroir - voir aussi la remarque concernant l'orientation de départ.)
Rappel : un candidat qui n'a pas étudié SCRATCH - non imposé par le programme - et qui a abordé la programmation/codage par un autre moyen (LOGO , ou activité débranchée) doit être en mesure de faire l'exercice.

Exercice 1

 

Exercice 2

 

Exercice 3

 

Exercice 4

 

Exercice 5

 

Exercice 6

(scratch - nécessite une connaissance de l'orientation particulière du lutin de scratch dans un repère ! Orientation qui ne correspond ni à ce qu'un élève apprend en mathématiques pour un repère habituel, ni à ce qui existe dans le langage LOGO et qui est lui, conforme à l'orientation traditionnelle utilisée en mathématiques.)

(Remarque : Il existe une règle qui indique que la cheminé doit dépasser du faîtage (point le plus haut du toit)

Exercice 7 :

 

Repost 0
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 22:53

(mis à jour le 17 juin 2017 - suite à un retour de Enzo, de la liste Maths au collège (merci à lui) )

Pour la première fois cette année, les moyennes ne comptent pas directement, ce sont les compétences obtenues dans les différentes matières qui sont transformées en note et comptent pour le brevet :

Le contrôle continu compte pour 400 points depuis la réforme du Brevet. Ces points sont répartis entre les différents parcours du programme. Chaque parcours est évalué sur 50 points et ces points donnent des niveaux de maîtrise :

  • 10 points : maîtrise insuffisante
  • 25 points : maîtrise fragile
  • 40 points : maîtrise satisfaisante
  • 50 points : très bonne maîtrise

On a donc la moyenne en cas de maîtrise fragile dans toutes les matières et des points d'avance si certaines compétences sont satisfaisantes voire davantage.

 

Pour les épreuves écrites de l’examen les points (300 points. Moins que Le contrôle continu.) sont répartis comme suit :

  • 100 points pour l’épreuve orale
  • 50 points pour les mathématiques
  • 50 points pour le français
  • 50 points pour l’histoire géographie et enseignement moral et civique
  • 50 points pour la science-physique-SVT-technologie

Il y a donc en tout et pour tout 700 points maximum à obtenir, seulement 350 points te seront nécessaires pour l’obtention de ton diplôme.

La simulation ci-dessous montre qu'il est assez facile d'obtenir ce minimum de 350 points

Le candidat choisi a en effet la moitié des compétences en "maîtrise fragile"
et n'a la moyenne dans aucune des épreuves écrites. 40/100 (8/20) en oral 20/50 (8/20) en maths ...

Il a pourtant un nombre de points qui lui permet d'obtenir son brevet

 

---

Avec les mêmes notes sous la moyenne à l'écrit, et toutes les compétences satisfaisantes

 

Il a la mention assez-bien

 

 

 

 

---

 

Avec les mêmes notes à l'écrit, et toutes les compétences très satisfaisantes.

 

 

 

Il décroche la mention bien

 

 

 

 

---

Cas extrême ... avec toutes les compétences très satisfaisantes 
et 0 à toutes les épreuves écrites

 

Il obtient son brevet à 20 points de la mention assez bien

Avec 4/50 (1,75 /20)  dans chaque matière de l'écrit

... il obtiendrait cette mention

 

Avec un tel barème, il y a de quoi faire un effort pour accrocher une mention !

 

Et pour les élèves qui craignent que beaucoup de compétences non acquises les empêchent d'avoir le diplôme. A la condition d'avoir fait un petit effort dans les compétences qui sont transverses, par exemple en EPS ou en Arts Plastiques ou encore en éducation musicale, on peut très bien compenser les maths, le français et les langues grâce aux compétences :

Langage des arts et du corps  - formation de la personne et du citoyen - Représentation du monde et de l'activité humaine

Sachant que si la compétence est acquise dans une matière elle devrait être validée (?), notamment pour le brevet.

La simulation ci-dessous le montre 

 

 

avec des notes de 8/20 aux épreuves écrites et à l'oral (ou 15/20 à l'oral et 6/20 dans les autres épreuves), elle donne comme résultat l'obtention du brevet.

 

 

 

 

 

 

 

Le simulateur se trouve ici : simulateur

Repost 0
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 23:20

Le sujet du 2 mai 2017 à Pondichery donne quelques pistes pour ce tout nouveau brevet.

La partie programmation pose quelques problèmes ... si un tel sujet est proposé en métropole, il pourrait être contesté dans la mesure où rien n'exigeait l'utilisation de la programmation par bloc façon scratch. Or la syntaxe très particulière de ce langage disqualifie les candidats qui n'auraient pas étudié ce langage.

source : http://www.letudiant.fr/examen/brevet/brevet-2017-le-sujet-de-mathematiques-tombe-a-pondichery.html

(Sauf que ... la version que donne le site de l'étudiant ne semble pas être la version officielle, à l'en croire le site de l'APMEP qui donne le sujet sous la forme suivante)

Le sujet

 

Brevet des collèges 2017 Pondichery 2 mai 2017

[Mise à jour du 3 mai]

Le sujet a été mis à jour sur le site de l'APMEP (voir ici)

C'est donc bien en couleur, et avec le script du programme en scratch que cet exercice a été donné.

La question reste donc entière :

Les élèves n'ayant pas étudié scratch au cours de l'année peuvent-ils demander (eux, leurs profs, leurs parents) l'annulation de la question ?

Un avis personnel : 

Le fait d'être écrit en scratch n'apporte rien au sujet
il ne fait que compliquer un énoncé qui devient moins compréhensible que s'il était donné de façon classique ... c'est à dire dans le langage des mathématiques.

Plus grave les confusions dans le sujet entre le programme de calcul (ce qu'il fait)
et son écriture en script scratch qui est également appelé programme.

cette confusion est perceptible dans l'énoncé de la question
"Si l’on appelle x le nombre choisi au départ, écrire en fonction de x l’ expression obtenue à la fin du programme, puis réduire cette expression autant que possible."
 
en effet le programme scratch ne produit pas une expression mais un nombre
C'est l'énoncé mathématique classique du programme qui donnera l'expression que l'élève doit trouver et réduire.

Il me semble qu'une clarification concernant ce sujet s'impose de la part notamment de l'inspection (ne serait-ce que pour affirmer l'innocuité de toutes ces approximations ?!)

___

Remarques annexes

On trouve dans le programme
dire regroupe j'obtiens finalement résultat
il y a ici quatre niveaux différents de sens 
quelle confusion induite pour l'élève !
 
De plus la phrase "que dit le programme ... ?
est aussi incorrecte que 
"l'angle ABC = 30°" ou "la surface de ABCD = 24m² "
(Le programme ne dit rien, c'est une suite d'instruction, ce sera éventuellement le haut-parleur de la machine qui exécutera le programme qui fera entendre ces mots
...
ceci dit
dans un monde où le rallye Paris Dakar se court en Argentine
il est possible que ces grands écarts entre l'énoncé et le sens n'aient plus d'importance ?
 
[Ultime remarque
Il est probable que le coût "tirage des sujets" va être conséquemment augmenté du fait de la nécessité de la couleur]

 

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans Brevet des Collèges 2017 DNB troisième examen sujet
commenter cet article
14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 07:18

J'ai testé hier avec un groupe de troisièmes en grosses difficultés (regroupant des effectifs de trois classes)
le sujet sorti récemment en Nouvelle Calédonie, 

dans sa première partie (QCM)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils ont trouvé cela très facile.
Je l'ai également donné à des cinquièmes. Les meilleurs élèves de la classe ont eu la même réaction.

Il reste que 9 épreuves différentes en 2h changent le niveau de difficulté général, même si chaque exercice en soi est relativement accessible.

(à suivre ...)

 

 

Repost 0
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 13:59

Les paris sont ouverts à propos du sujet qui sortira demain après-midi à l'épreuve de mathématiques du brevet des collèges.

Osons quelques hypothèses.

1) Il y aura 6 ou 7 exercices
2) Le premier sera un Questionnaire à choix multiple portant sur divers points du cours, par exemple :
  • Calcul numérique (priorités de calcul avec des fractions)
  • Calculs avec des racines carrées
  • Ecriture scientifique du résultat d'un calcul comportant des puissances de 10
  • Calcul de pourcentage (par exemple sur un prix avec réduction ou augmentation)
  • Petite question de géométrie (calcul d'aire ou de volume)
  • Développement ou factorisation d'une expression (du second degré)

voir par exemple

Brevet des collèges Pondichéry 28 avril 2015 (premier exercice)

Brevet des collèges Amérique du Nord 9 juin 2015 (premier exercice)

Brevet des collèges Pondichéry 29 avril 2014 (deuxième exercice)

Brevet des collèges Amérique du Nord 11 juin 2014 (premier exercice)

Brevet des collèges Amérique du Sud \ novembre 2014 (premier exercice)

remarque : C'est un QCM même si la présentation est inhabituelle. Il faut ici lire plus attentivement encore l'énoncé.

Pour la plupart des questions proposées, il suffit de faire des vérifications à la calculette. Par exemple, quand il y a une valeur inconnue, en essayant quelques valeurs et en regardant le cas qui convient.

3) Il y aurait une question de probabilité. Par exemple

Diplôme national du Brevet Nouvelle–Calédonie \ 9 décembre 2014 (deuxième exercice)

Brevet des collèges Polynésie juin 2014 \ (premier exercice)

Brevet des collèges Amérique du Nord 9 juin 2015 (Troisième exercice)

Penser à utiliser l'arbre de probabilité, et bien repérer le nombre total d’événements élémentaires.

4) Il y aurait un exercice sur les fonctions, partant d'une situation concrète, et utilisant les fonctions linéaires et affines (il pourrait y avoir un calcul de vitesse, ou d'aire). Comme par exemple

Brevet des collèges 15 juin 2015 \ Centres étrangers groupement (cinquième exercice)

Brevet des collèges Centres étrangers 17 juin 2014 (septième exercice)

Un graphique ou sa lecture, le cas d'égalité des images, pourraient être posé. Comme dans

Brevet des collèges Pondichéry 28 avril 2015 \ (septième exercice)

5) Il y aurait un exercice sur les solides (pyramide, cône, pavé droit) avec par exemple, calcul du volume, section du solide par un plan (parallèle à sa base, ou à une arête pour un pavé droit) partant d'un cas plus ou moins concret. Par exemple

Brevet des collèges Pondichéry 28 avril 2015 \ (quatrième exercice)

Brevet des collèges Amérique du Nord 9 juin 2015 (septième exercice)

6) Un exercice permettant d'utiliser le théorème de Thalès, de Pythagore ou/et la trigonométrie.
Comme par exemple

Brevet des collèges Pondichéry 29 avril 2014 (quatrième exercice)

Brevet des collèges Centres étrangers 17 juin 2014 (deuxième exercice)

Brevet des collèges Polynésie juin 2014 \ (deuxième exercice)

7) Un exercice de réflexion pure, avec un contenu géométrique ou numérique assez simple, mais nécessitant de bien lire l'énoncé et de faire un travail de recherche appliquée et constructive. Comme par exemple :

Brevet des collèges Pondichéry 28 avril 2015 \ (septième exercice)

Brevet des collèges Amérique du Nord 9 juin 2015 (deuxième exercice)

Brevet des collèges Pondichéry 28 avril 2015 \ (troisième exercice)

Brevet des collèges Polynésie juin 2014 \ (septième exercice)

Brevet des collèges Asie juin 2014 (septième exercice)

Repost 0