Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

*****

Les aides en vidéo

Philippe Mercier

 

Son forum d'aide

 

calculette scientifique
Wiris

flèches vers

Articles Récents

Des rubriques et des lieux

13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 21:14
L' introduction d'un outil ayant une syntaxe, une gestion des couleurs, de l'orientation ... propre, ne semble pas faire débat, chacun ne se préoccupe que de faire fonctionner toute cela
sans le recul indispensable que l'on demande
par exemple au collégien lorsqu'on lui valide le domaine 3 (formation de la personne et du citoyen)*
 
on est un peu ((toute proportion gardée)²) comme 
ces types en charge d'administrer des décharges électriques
et qui
sous l'autorité
sans se servir de leur tête pour analyser l'acte et ce qui l'entoure et l'implique
les administraient.
 
Nous sommes en train d'enfermer les gamins dans la "pensée lego"
en renforçant une tendance qui est déjà largement diffusée dans le quotidien (est-ce la tâche d'éducation ?)
à savoir la manipulation de "bloc faisant quelque chose sous un carénage opaque"
nécessitant de plus un apprentissage qui ne sert qu'à ... savoir ce servir du truc qui ...
 
Je suppose que le gamin qui demande comment le lutin bouge 
est hors sujet ?
 
Luc Comeau-Montasse
Du fagot des Nombreux
 
découvrir, inventer, innover ... emboîter  
 
à écouter  (ça dure 5 minutes) ou lire
 
extrait 
"Mais, pour Walter Vannini, insister sur le caractère fun et glamour de la programmation n’est pas le meilleur moyen d’attirer les jeunes vers l’informatique. Cela insulte leur intelligence et participe à l’idée qu’il n’est besoin d’aucune discipline pour progresser. Alors même qu’”une ligne de code repose toujours sur des heures de réflexions.” Pour lui, on ferait mieux d’admettre que coder est compliqué, à la fois techniquement et éthiquement. "
 
----------------
*
1 - Formuler une opinion, prendre de la distance avec celle-ci, la confronter à celle d’autrui et en discuter.
(ici pas d'opinion, encore moins de confrontation)
2 - Formuler une opinion, prendre de la distance avec celle-ci, la confronter à celle d’autrui et en discuter.
(Scratch est il un outil qui permet la distance, qui émancipe, ou qui enferme dans des procédures opaques ?)
3 - Rendre compte des argumentaires développés par différents protagonistes relativement à une thématique.
(voir 1)
4 -  Utiliser les médias et l’information de manière responsable et raisonnée.
(il semble que tous ceux qui sont concernés ignorent par exemple la carte cognitive des tâches qu'ils proposent dans une activité scratchienne, charge dont ne peut se libérer l'élève qu'en shuntant une partie de ses perceptions et connaissances antérieures)
5 -  Distinguer ce qui relève d’une croyance ou d’une opinion et ce qui constitue un savoir (ou un fait) scientifique.
(L'utilité de l'apprentissage du codage dès la prime enfance n'est à ce jour qu'une croyance ... de quelques uns
 imposée à tous)
6 -  Distinguer la perception subjective de l’analyse objective.
(Aucune analyse objective des implicites de la programmation scratch n'est faite.
De telles analyses mettraient certainement en évidence 
La collision entre
ce langage spécifique et son environnement particulier 
et
la langue écrite, le langage mathématique, et même les langages informatiques usuels.
Repost 0
11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 00:20

Un informaticien s'indigne 

La programmation informatique n'est ni un jeu d'enfant, ni facile, ni marrant fun glamour et interactif.

"Le profil intellectuel du développeur est hors norme ...

Ici Xavier De la porte nous parlera du "flow" (état d'absorption extatique dans une tâche)

 

 

Le fichier audio de l'émission

Le contenu du billet 

 

Ca commence comme une complainte. On la doit à Walter Vannini, informaticien italien et le texte a circulé en anglais dans différents médias (Eon et Quartz). Il n’est pas content, Walter Vannini, il en a marre. Il en a marre que partout et tout le temps, on dise que la programmation informatique, c’est un jeu d’enfant, que c’est facile, que tout le monde peut le faire, que c’est “marrant et interactif” (selon les mots de Tim Cook, le patron d’Apple), que “l’art et le savoir nécessaires à la fabrication des logiciels sont aujourd’hui aussi accessibles que l’alphabet.” Non non... pour Walter Vannini, tout ça ne rend pas du tout compte de ce que c’est que la programmation informatique, et des qualités qu’elle requiert.

D’abord, note-t-il, le profil intellectuel des développeurs est hors-norme : ils doivent être à la fois analytiques et créatifs, et ont besoin d’une concentration surhumaine pour être tout à la complexité de leur tâche. Une attention quasi maniaque est nécessaire, et la négligence est interdite. Selon lui, l’accès à ce niveau de concentration requiert même un état de l’esprit tout à fait particulier qu’on appelle le “flow” (en français dire le “flux” ou alors “la zone”, mais la notion est mieux identifiée en psychologie positive dans son expression anglaise, bien qu’on la doive à un professeur de psychologie hongrois du nom de Mihaly Csikszentmihalyi). Pour le dire vite, le “flow”, c’est un état d’absorption dans une tâche, un moment où toutes les émotions et capacités se coordonnent harmonieusement, ce qui peut amener vous imaginez bien à une sorte de joie extatique. Le flow du développeur, selon Vannini, c’est “une relation quasi symbiotique entre l’humain et la machine”. Bien sûr, programmer n’est pas le seul métier qui exige cette concentration (je lisais récemment des textes de la philosophe Simone Weill qui décrit à peu près en ces termes certaines tâches des ouvriers en usine dans les années 30). Mais, note Vannini avec justesse, on n’entendra jamais dire de la neurochirurgie ou l’ingénierie du bâtiment que c’est “marrant” et “facile”. Alors d’où vient que l’on continue de vouloir donner cette image de la programmation informatique ?


Mais pourquoi donne-t'on cette image (fausse) du codage ?

Walter Vannini avance plusieurs raisons. La première, c’est que cette image aide à attirer des gens dans ces filières à un moment où on a besoin d’énormément de développeurs. Le but, c’est d’élargir le bassin d’emploi, et donc de maintenir les salaires pas trop haut. La seconde est que, de loin, la tâche du programmeur a l’air routinière et répétitive. Comme si, pour résoudre un problème, il suffisait d’appliquer une solution clé en main. Par ailleurs, selon Vannini, la manière dont Hollywood a caricaturé le “codeur” (en mâle blanc et asocial qui pianote d’abord et réfléchit après) n’aide pas.
Mais, pour Walter Vannini, insister sur le caractère fun et glamour de la programmation n’est pas le meilleur moyen d’attirer les jeunes vers l’informatique. Cela insulte leur intelligence et participe à l’idée qu’il n’est besoin d’aucune discipline pour progresser. Alors même qu’”une ligne de code repose toujours sur des heures de réflexions.” Pour lui, on ferait mieux d’admettre que coder est compliqué, à la fois techniquement et éthiquement. “Les ordinateurs, pour le moment, ne peuvent qu’exécuter des ordres, avec divers niveaux de sophistication. C’est donc au développeur d’être clair : la machine fait ce que vous dîtes, pas ce que vous voulez dire”. Et Vannini d’énumérer toutes les décisions logicielles dans lesquelles aujourd’hui, le manque de clarté peut être critique : les véhicules autonomes, les armes semi-autonomes, et tout simplement l’ingérence des grandes plateformes dans tous les aspects de nos vies - professionnelles, familiales, amoureuses - à des fins commerciales. Bien sûr tout cela repose sur des fondations techniques, mais on ne peut pas l’aborder sous le simple aspect de la technique. “La programmation n’est pas une petite chose qu’on peut laisser aux techniciens, sous le faux prétexte que leurs choix sont scientifiquement neutres. Nos sociétés sont trop complexes : l’algorithme est politique.” Pour lui, connaître la programmation informatique sera bientôt un élément nécessaire de notre citoyenneté car - je cite - “l'idée que la programmation offre un chemin tout tracé vers le progrès social et l'amélioration personnelle ne profite qu’à une technoplutocratie qui s'abrite derrière sa propre technologie.” J’aime assez l’idée du développeur en scribe à l’envers : une élite qui déguise son pouvoir, non sous le sérieux de sa mission, mais sous sa fausse légèreté. Et voilà que tout à coup, la coolitude de la Silicon Valley prend un tout autre sens. Rendre son sérieux à cette activité est aussi un moyen de lutter contre les abus du pouvoir qu’elle s’octroie. Voilà qui est aussi politique.

La Vie numérique par Xavier de La Porte

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans codage programmation Walter Vannini
commenter cet article
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 10:48

Je donne ici les outils

et laisse le soin à celui que cela intéresse de découvrir le principe.

Tout d'abord le principe du code césar

(Outil De Loïc Bodelot )

 

L'outil qui permet de choisir la clé du code césar pour chaque lettre

(un peu de manipulation ... pour déplier ce qui s'y cache)

Pour coder ou décoder une phrase

Le fichier qui fait tout

Coder une phrase avec pi

 

.

.

.

 

(Ce codage étant connu, il n'a plus rien de secret, 

 ... on peut cependant le personnaliser en ajoutant une clé (entre 1 et 100)

Coder une phrase avec pi - et une clé

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans codage mathématiques cryptage crypter cycle 4 geogebra
commenter cet article
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 19:38

De nombreuses ressources pour l'apprentissage de la programmation

mais pas seulement.

Des éléments de leur présentation 

Scratch

 

Scratch est un outil de programmation visuel. Disponible gratuitement en ligne, il permet de réaliser de rapidement de petites animations et programmes comme des jeux d’arcade. Exemple d’activité, compléter un jeu de labyrinthe. Recommandé par l’Education Nationale, il est néanmoins difficile à installer hors ligne.

Arduino

Arduino est un ensemble de kits de microcontrôleurs open source. Ils permettent de réaliser des petits montages et de prototyper des objets connectés. La version standard demande un peu d’expertise, mais certains kits simplifiés, comme Makey Makey permettent de créer des interfaces physiques amusantes.

 

Processing

Processing est un langage de programmation, particulièrement adapté aux créations visuelles et sonores avec son environnement de développement simplifié. Il est téléchargeable gratuitement en ligne avec de bons tutoriels.

Minetest & Minecraft

Minecraft a réinventé la joie du bac à sable dans un environnement 3D. Le personnage peut construire, creuser et créer à partir de blocks de sable, pierre, bois … Son équivalent libre Minetest offre des possibilités étendues notamment de programmation. Et il y a un module créatures pour ajouter des menaces la nuit comme dans Minecraft. Si, c’est TRES important.

LEGO Mindstorm

Les Mindstorms sont des robot édités par LEGO. Compatibles avec les LEGO traditionnels, ils permettent de créer soit même un robot et contrôler moteurs, capteurs … Comparé aux autres robots sur le marché, comme Thymio, il ont l’avantage de retrouver le plaisir de construction LEGO et une phase d’appropriation, comme dans ce stage de robotique. Pour les plus âgés et élèves ingénieurs, ils offrent des possibilité de programmation étendues. Ils ont l’inconvénient d’être peu accessibles financièrement et avec un logiciel fermé.

Un éditeur de texte

Et oui, l’ensemble du web repose sur du simple texte et un peu d’astuces. Voici une introduction complète (en anglais)

Nous organisons régulièrement des ateliers et stages pour les jeunes, et nous sommes à disposition des structures éducatives pour organiser des sessions de formation. N’hésitez pas à nous contacter: - salut@lesbricodeurs.fr - Marie : 06 43 71 84 33

Page Facebook des ateliers - Les Bricodeurs

--------------------------------------------------------------------

Source : http://lesbricodeurs.fr/AteliersdAda/outils/

Leur page d'accueil : http://lesbricodeurs.fr/

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans codage programmation scratch bricodeur mathématiques cycle 4
commenter cet article
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 22:36

Ces vidéos pédagogiques ont été réalisées par Christophe Béasse, enseignant de mathématiques dans un collège de Lamballe (22) et coauteur de plusieurs manuels de Maths.

Pour chaque proposition d'activité, Christophe Béasse donne le programme scratch résultat, détaille tout ce qu'il est nécessaire de connaître et renvoie à des aides vidéo correspondantes 
 

voir par exemple pour

le défi n°1 "Le serpent" en sixième

le défi n°1 "Cadran Ball" en troisième

 

La liste des défis par classe

Algorithmique au collège (Niveau 6e)

Défi n°1 : le serpent
Défi n°2 : le serpent 2
Défi n°3 : gribouille
Défi n°4 : hip hop

Algorithmique au collège (Niveau 5e)

Défi n°1 : le carré
Défi n°2 : le carré variable
Défi n°3 : le peintre
Défi n°4 : le labyrinthe
Défi n°5 : coloriage
Défi n°6 : la maison magique

Algorithmique au collège (Niveau 4e)

Défi n°1 : multi carré
Défi n°2 : cadran ball
Défi n°3 : cercle 1
Défi n°4 : pavage 1
Défi n°5 : cercle 2
Défi n°6 : cercle 3
Défi n°7 : trajectoire
Défi n°8 : scène interactive
Défi n°9 : rosace

Algorithmique au collège (Niveau 3e)

Défi n°1 : multi carré
Défi n°2 : cadran ball
Défi n°3 : pavage 1
Défi n°4 : cercle 1
Défi n°5 : cercle 2
Défi n°6 : le nombre secret 1
Défi n°7 : casse brique

 

L'ensemble des 45 défis

 

 

L’ensemble des ressources pédagogiques réalisées par Christophe Béasse sont placées sous licence Creative Commons.

Repost 0
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 21:33

Programmation d'un grand classique : le jeu du serpent au moyen de scratch.

Introduction des listes pour enregistrer les positions d'objets.

 

La séquence explore toutes les subtilités du jeu et va jusqu'à la séquence de jeu elle même.

Une version plus complête, découpée en plusieurs parties
mais en anglais

 

Partie 1

Partie 2

Partie 3

Partie 4

Partie 5

Repost 0
Published by comeau-montasse comeau-montasse - dans scratch liste collège mathématiques estampiller codage
commenter cet article
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 21:10

 

Le labyrinthe lui-même est téléchargé sur un site (ici Maze generator)
sauvegardé et incorporé en arrière plan.

Ici l'activité est centrée sur le script dédié au parcours du labyrinthe et la gestion des déplacements, les tests de contact avec les murs et la sortie du labyrinthe.

La séquence montre l'utilisation du programme sur l'exemple de labyrinthe proposé.

Repost 0
Published by comeau-montasse comeau-montasse - dans scratch maze labyrinthe mathématiques collège codage programmation
commenter cet article
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 21:03
Repost 0
Published by comeau-montasse comeau-montasse - dans scratch codage mathématiques algorithme
commenter cet article
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 21:02

L'intérêt de l'activité est ici de montrer comment, à partir d'une solution satisfaisante, on peut améliorer celle-ci en rapidité et efficacité.

(Sensibilisation à la notion d'optimisation)

Repost 0
Published by comeau-montasse comeau-montasse - dans scratch mathématiques codage collège algorithme
commenter cet article
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 20:47
Repost 0
Published by comeau-montasse comeau-montasse - dans scratch mathématiques codage programmation collège
commenter cet article