Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

*****

Les aides en vidéo

Philippe Mercier

 

Son forum d'aide

 

calculette scientifique
Wiris

flèches vers

Articles Récents

Des rubriques et des lieux

23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 07:02

 

Dans ce commentaire d'un professeur de mathématiques,
commentaire très modéré en regard de "l'émotion nationale" à propos de l'épreuve,
on retrouve notamment ce que j'évoquais précédemment ici à propos des
spécificités de l'enseignement des mathématiques en France.

Source et article complet :

Bac S 2014 : l’épreuve de maths était-elle trop difficile ?

 

 

« L’épreuve en elle-même est révélatrice de l’écho qui en résulte, je dirais que elle n’est absolument pas hors-programme.

Le sujet a été bâti à l’image des années précédentes pour donner à l’ensemble la possibilité d’avoir la moyenne, il y avait dans chaque exercice des questions abordables pour l’élève ayant travaillé,mais dans leurs finalités les exercices étaient sélectifs. Pour terminer les exercices, il fallait avoir une connaissance approfondie du programme, un certain bagage, une certaine épaisseur que tu possèdes en ayant atteint un niveau plus que correct.

On peut faire une réflexion un peu plus profonde par rapport aux élèves : il y a eu beaucoup d’émotions qui les ont court-circuités. Certains élèves y compris très travailleurs, ont peut-être abordé ces épreuves avec un excès de confiance dans l’approche, et espéraient un résultat de manière à s’illustrer, à marquer des points.

Mais il y a eu un moment de flottement parce qu’il a fallu réfléchir, pour les dernières questions, ce qui à leur niveau, et pour la globalité des étudiants à l’échelle nationale, est plus difficile : il fallait mobiliser sa capacité à s’imprégner de l’énoncé pour en tirer toutes les informations nécessaires. 

Pour la géométrie par exemple, à un moment donné il faut employer une relation vue en seconde et à laquelle on ne pense pas forcément, mais on sait en maths que la solution est dans l’énoncé, si on arrive à ce moment-là à mobiliser toutes ses connaissances, on peut être inspiré.

Certes c’est un sujet difficile pour la moyenne des élèves, c’est sûr, mais avec la possibilité quand même de pouvoir en s’accrochant aller prendre encore quelques points à la fin.

Dans l’ensemble, je pense quand même que ça a été difficile car le niveau général est très faible.Un manque du système, qui demanderait à être analysé; un manque de rigueur des élèves à qui on n’apprend pas à réfléchir par eux-mêmes… C’est un problème de mathématiques, il n’y a pas de mystère, peut être une petite astuce mais encore… La majeure partie des élèves sont démunis, motivés au début pour au bout de 10 minutes passer à la suite.

Ensuite là où il y a une défaillance du système, c’est concernant l’exercice a propos des suites d’intégrales, sur 5 points, je suis certain que la plupart des étudiants ont découvert ce thème le matin où ils ont passé leur bac.

Normalement un enseignant doit l’aborder en classe, c’est obligatoire, c’est déjà tombé, mais ce thème n’est pas au centre du programme, c’est périphérique.

Je sais que la plupart des élèves se sont pris une claque avec ça. Mais pourtant les informations sont là… Nous sommes dans un contexte d’inertie mentale où on reçoit l’information avec internet etc… mais la réflexion pure et dure qui consiste à organiser certaines connaissances pour bâtir un raisonnement, c’est déjà plus délicat…

Je me mets à leur place je comprends qu’il y ait eu beaucoup de frustration et d’émotion par rapport aux résultats attendus surtout chez des élèves très impliqués. Les étudiants travaillent plus, apprennent plus mais avec une fragilité sous-jacente, sournoise… On a l’habitude après un effort fourni d’attendre un résultat. Pourtant rien n’est acquis.

Quand se pose ce genre de difficulté dans un exercice c’est aussi la capacité à être combatif qui est évaluée. Il ne faut pas dire que les élèves n’ont pas travaillé. Mais dans l’Éducation Nationale telle qu’elle est actuellement ,on a du mal à faire passer ça… On a voulu leur donner une ouverture sur le monde en surface mais on perd peut-être un peu de profondeur sur le plan de la réflexion pure. Ça reste une épreuve de terminale mais sélective. »

 
     
Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans Bac
commenter cet article
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 16:11

 

 

  "Il y a eu beaucoup de questions où
les élèves étaient livrés à eux-mêmes
"*
 
  voir par exemple " 

Bac 2014 : une pétition dénonce "un carnage" pour la filière scientifique

 

 

Lu a de nombreuses reprises dans la presse, ce reproche est très révélateur 

de la conception des mathématiques enseignées en France

de la nature spécifique des difficultés des élèves français, très dépendants du cadre de ce qui a été appris et de ce qui a été fait en "exercices exemplaires" et goutant peu le travail d'exploration.

Ceci étant dit
il est très difficile de juger des capacités de recherche d'un élève sachant que

si dans une tâche d'exécution on peut assez bien définir le temps nécessaire pour l'exécuter 

dans une activité supposant une recherche il est plus difficile de calibrer ce temps.

 

Cette orientation donnée aux travaux proposés en examen étant nouvelle, on peut penser que les producteurs de sujet et (peut-être surtout) leurs relecteurs, ne sont pas encore tout à fait au point sur ce calibrage.

 


 

 

Considérant que de plus en plus d'élèves se tournent vers un bac S
- y compris de vrais et bons littéraires, contraints par des parents convainquant à en passer par cette filiaire d'élite -
un recadrage des buts de l'enseignement des mathématiques en S (...) est peut-être souhaitable ... ça sert à quoi ?

****

 

****

 

* Lors d'un examen, "Des élèves livrés à eux-même" ... un scandale ?

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans Bac
commenter cet article
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 16:40

Lycéens de section L(ittéraire) qui passez le bac Lundi, (épreuve Maths-Info) il est peut-être encore temps de combler les dernières lacunes pour ceux qui n'ont pas encore fait le nécessaire
(pour les autres il vaut mieux aller à la piscine et laisser reposer la substance virtuelle dans la boite en calcium)

Sesamaths dans sa versions Sesabac peut vous y aider avec notamment un certain nombre d'exercices des annales, corrigés en animation, avec notamment un rappel du cours utilisé.

Une petite sélection :

(cliquer sur le lieu du sujet pour accéder à la correction)

Thème sujet Début du sujet
Fonction et tableur
guyane Un artisan vend des pots de miel et des pots de confiture artisanale à des supermarchés et à des magasins spécialisés en produits du terroir....
 Statistiques  guyane

Le tableau donne la répartition, selon le prix, de 1 000 billets « séjour » vendus par une agence de voyage pour la période de mai à septembre.
Les pourcentages demandés seront arrondis au dixième. Les autres résultats seront arrondis au centième.

...

Croissance linéaire,

 formules tableur


et pourcentage d'évolution.
liban L’action de l’entreprise Alpha, cotée en bourse, a suivi durant une année l’évolution mensuelle décrite par le tableau de la feuille annexe à remettre avec la copie. Il est extrait d’une feuille automatisée de calcul obtenue à l’aide d’un tableur.
Dans la colonne B, on a reporté la valeur en euros, arrondie au centime, de l’action Alpha le 10 de chaque mois. (On rappelle que la cellule C3, par exemple, est à l’intersection de la colonne C et de la ligne 3).

Partie A

Un actionnaire de l’entreprise Alpha désire connaître le type d’évolution mensuelle que la valeur de l’action a suivie  du 10 janvier 2005 au 10 janvier 2006.
...
Partie B

La colonne E du tableau de la feuille annexe est au format pourcentage. Le contenu des cellules E4 et E12 est caché.
L’actionnaire place dans la cellule E3 la formule suivante :  = B3 / $B$2 - 1  et la recopie vers le bas jusqu’en E14.

...

Statistiques, diagramme en boite, médiane, quartiles, lectures graphiques et interpolation linéaire.  liban  Dans une région de l’Est de la France, la pollution atmosphérique est contrôlée quotidiennement, heure par heure, par un réseau de 21 stations de mesures. Parmi celles-ci, nous considérons la station notée U, qui est située en zone urbaine, la station I, en zone industrialisée et la station R, en zone rurale de moyenne montagne.
Pourcentages et tableaux croisés. métropole  Le 29 mai 2005, lors du référendum français sur la constitution européenne, un institut a analysé les votes à la sortie des urnes dans une petite ville.
Dans cette ville 3 062 personnes sont inscrites sur les listes électorales.
Parmi les personnes inscrites, on distingue les votants et les abstentionnistes.
Dans les suffrages des votants, on considère les votes « OUI », les votes « NON » et les votes nuls ou blancs.

Dans l’ensemble de l’exercice, les pourcentages obtenus seront arrondis à 0,1 %.
Suites arithmétiques et géométriques, pourcentage, tableur et utilisation de la calculatrice.  métropole  Une enquête est réalisée dans un magasin afin d’étudier l’évolution du nombre mensuel de clients.
Au cours du premier mois, l’enquête montre que 8 000 clients sont venus faire leurs achats dans ce magasin.
On constate que, chaque mois, par rapport au mois précédent, 70 % des clients restent fidèles à ce magasin et que 3 000 autres clients apparaissent.
Pour un entier naturel n non nul, on note un le nombre de clients venus au cours du n-ième mois de l’enquête.
On a ainsi u1 = 8 000.
On utilise un tableur pour calculer les premiers termes de la suite (un).
La feuille annexe reproduit la feuille de calcul utilisée.




Pour un accès direct à toutes les ressources SESABAC
Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans Bac
commenter cet article