Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

*****

Les aides en vidéo

Philippe Mercier

 

Son forum d'aide

 

calculette scientifique
Wiris

flèches vers

Articles Récents

Des rubriques et des lieux

18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 23:39

Un article détaillé à propos des évaluations TIMSS et PISA.

Il évoque ce qui émerge des rapports consécutifs à ces tests, notamment en ce qui concerne, les élèves en difficulté et les différences filles/garçon.

-----------------------------------

Menées tous les trois ans, TIMSS et PISA sont les sixièmes enquêtes de ce type depuis leurs débuts. Celles de 2015 confirment les principales tendances observées précédemment et apportent quelques faits nouveaux.

TIMSS et PISA, deux enquêtes différentes

Un mot auparavant sur ce qui distingue TIMSS et PISA. Si ces deux enquêtes entendent mesurer les performances des élèves (et en ce faisant indirectement leurs compétences), ils ne mesurent pas tout à fait la même chose : TIMSS se concentre en effet sur les élèves d’une même classe (CM1 et Terminale), tandis que PISA s’intéresse aux élèves d’un même âge (dans leur quinzième année), ces derniers pouvant donc être en 3ème, en seconde ou en 1ère. Les tests de TIMSS portent uniquement sur les mathématiques et les sciences ; ceux de PISA ajoutent des tests sur la compréhension de l’écrit.

Les tests de TIMSS se basent sur les programmes scolaires (c’est ainsi les connaissances des élèves qui sont testées), tandis que ceux de PISA ont pour objet de vérifier la capacité des élèves à utiliser leurs connaissances pour résoudre des problèmes de la vie courante ; c’est donc davantage leurs compétences qui sont testées.

Les enquêtes de TIMSS portent sur 45 pays et régions, celles de PISA sur 72. PISA met l’emphase sur l’une des trois matières par rotation : en 2012 c’était les mathématiques, en 2015 ce sont les sciences, en 2018 ce sera la compréhension de l’écrit.

Notons enfin que pour mesurer la qualité des systèmes éducatifs, il ne suffit pas de tester les performances des élèves. Si cette information est indispensable, il y en a d’autres pour mesurer l’efficacité des systèmes éducatifs, leur équité et leur efficience, mais aussi leur capacité à engager les élèves et les enseignants dans les processus d’apprentissage et d’enseignement, qui sont autant de gages de réussite. Un tel indicateur a été développé par le Séminaire « École et République » au Collège des Bernardins (les résultats sont disponibles sur demande).

Des tendances confirmées

Ceci posé, les principales tendances que confirment TIMSS et PISA 2015 sont les suivantes :

  • Les performances des élèves dans les pays asiatiques en mathématiques et en sciences restent parmi les plus élevées de l’ensemble des participants (notamment les élèves de Singapour, du Japon, de Hong Kong et de Taiwan).

  • Les élèves qui voient leurs performances augmenter le plus dans le temps sont ceux des pays en développement. Dans les pays de l’OCDE, les performances ont tendance à stagner ou à régresser, avec quelques exceptions comme au Chili, au Danemark, en Espagne, en Israël, en Norvège, en Pologne et au Portugal.

  • Les filles réussissent mieux que les garçons en compréhension de l’écrit et les garçons en mathématiques mieux que les filles. En sciences ils font en général jeu égal.

  • Les performances des élèves des écoles privées sont plus élevées que ceux des écoles publiques ; cependant une fois prises en compte leur statut-socio-économique et celui de leur école, dans les pays de l’OCDE les performances des élèves des écoles publiques sont supérieures.

  • L’influence du milieu social des élèves sur leurs résultats (qui mesure l’équité éducative) reste forte. Dans les pays de l’OCDE, cette équité est la plus faible en Hongrie, au Luxembourg, en France, en Belgique et en République tchèque, et la plus élevée en Finlande, en Corée, au Canada, en Norvège et en Islande.

  • Dans les pays de l’OCDE, les jeunes issus de l’immigration ont en moyenne des performances inférieures à celles des autochtones, même lorsqu’ils sont de deuxième génération alors qu’ils ont fait la totalité de leur scolarité dans le même pays. Ceci pointe une intégration scolaire insuffisante de ces jeunes.

Quelques faits nouveaux

Les principaux faits nouveaux apportés par TIMSS et PISA 2015 sont les suivants.

  • Les pays ont continué à investir dans l’éducation et pourtant cela ne s’est traduit que rarement par des améliorations sensibles des performances des élèves. De sorte que le pourcentage d’élèves en grande difficulté, qui sont souvent issus des classes défavorisées, n’a pas diminué, au contraire. Ce pourcentage s’élevait à 17,7 % en sciences en 2012. Il est désormais de 21,3 %, soit une augmentation de 20 %.

  • Il s’en suit que, selon PISA, les élèves issus de classes défavorisées ont aujourd’hui 2,8 fois plus de chances que les élèves de classes favorisées de ne pas atteindre le niveau minimum de performances en sciences.

  • Les causes de ces échecs sont, d’après l’OCDE, principalement dues à moins de matériels scolaires, moins d’enseignants, à une résistance au changement de la part de ces derniers, et à une plus courte durée d’enseignement. En revanche, on note une baisse importante du recours au redoublement (30 pays y ayant moins recours en 2015 qu’en 2009).

  • Autre explication, TIMSS met statistiquement en avant le fait saillant suivant : plus les élèves de classes défavorisées sont regroupés dans les mêmes établissements, plus leurs performances en mathématiques sont inférieures à celles des élèves des autres établissements.

  • PISA met également ce phénomène en avant en ce qui concerne les jeunes issus de l’immigration et l’explique en partie par la ségrégation résidentielle. Cette concentration mène à des performances de ces jeunes inférieures à celles des autres élèves. Cependant, selon PISA, une fois pris en compte le statut socio-économique des élèves, la différence de performances s’amenuise ou même disparaît.

  • TIMSS révèle qu’en moyenne les élèves, qui vivent dans des familles où on trouve peu de livres (moins de 25), c’est-à-dire les jeunes issus de classes défavorisées, ont des performances en mathématiques inférieures aux élèves vivant dans des familles où il y en davantage (entre 25 et 100 ou plus de 100) ; ceci équivaut dans le premier cas à deux années d’éducation et dans le second à 3,5.

  • Certains pays parviennent à faire exceller plus de 40 % de leurs élèves issus des classes défavorisées : c’est le cas du Japon, de la Corée, du Canada, de l’Estonie et aussi de Singapour, de Taiwan et du Viêt-Nam. En revanche, il n’y en a que 29,2 % en moyenne dans les pays de l’OCDE et, par exemple, 26,6 % en France.

  • La taille est un facteur important : selon PISA, dans les écoles de faible taille, le climat de discipline est de meilleure qualité. Dans les classes de petite taille les élèves font plus souvent état du fait, que les élèves de grandes classes, que les enseignants adaptent leur système d’instruction à leurs besoins, leurs connaissances et leur niveau de compréhension.

Enfin dernière information d’intérêt apportée par PISA : elle porte sur les métiers préférés par les filles et les garçons. Les premières semblent plus attirées par le milieu de la santé tandis que les garçons portent leur prédilection vers un métier d’informaticien, de scientifique ou d’ingénieur ; cela étant cependant moins prononcé chez les garçons issus d’un milieu défavorisé.

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans PISA TIMSS FRANCE évaluation écarts tendance mathématiques sciences
commenter cet article
18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 16:08

Programme de soutien et d'approfondissement pour les vacances de Noël (2x 5 minutes par jour)

Exercices avec aide et correction (cliquer sur les titres)

Utilise la feuille de compétence jointe à ton bulletin trimestriel* pour commencer par travailler les compétences repérées comme non acquises ("en début d'acquisition")

Bon courage

__

* La feuille ci-dessous reprend toutes les compétences étudiées et évaluées ce trimestre

 

 

Compétences

 
 

Symétrie centrale

 

Reconnaître la symétrie centrale. Placer approximativement le symétrique d'un point , Placer le symétrique d'un point (quadrillage) , Centre de symétrie et figures classiques

 

Construction du symétrique d’un point. Construire le symétrique d'un point (instruments)

 

Construction du symétrique d’une figure. Construire l'image de ton triangle (quadrillage) , Symétrique d'une belle figure

 

Utiliser les propriétés de la symétrie centrale. Conservation des mesures , Propriétés et codage

 

Nombres relatifs

 

Vocabulaire (ajout) Connaître le vocabulaire

 

Additionner des nombres relatifs. Additionner des entiers

 

Soustraire des nombres relatifs. Transformer une soustraction en une addition , Soustraire des nombres ,

 

Comparer des nombres relatifs. Comparer des nombres , Ranger dans l'ordre

 

Repérer un point sur une droite graduée. Lire l'abscisse d'un point sur une droite graduée , Placer un point sur une droite graduée

 

Connaître et utiliser les termes abscisse et ordonnée. Vocabulaire

 

Placer un point dans un repère. Lire les coordonnées d'un point dans un plan , Placer des points dans un repère

 

Priorités de calcul

 

Utiliser les règles de priorité de calcul. Règles de priorités , Les opérations prioritaires , effectuer une suite d’opérations

 

 

 

Proportionnalité

 

Reconnaître une situation de proportionnalité. Savoir reconnaître si deux grandeurs sont proportionnelle ou pas

 

Remplir un tableau de proportionnalité. Compléter un tableau de proportionnalité à l'aide d'un passage à l'unité

 

Utiliser un coefficient de proportionnalité Compléter un tableau de proportionnalité en utilisant le coefficient de proportionnalité

 

Calculer un coefficient de proportionnalité. Déterminer le coefficient de proportionnalité

 

Reconnaître la proportionnalité sur un graphique cartésien. Reconnaître une situation de proportionnalité

 

Tracer un graphique cartésien correspondant à un tableau de valeurs. Graphique

 

 

 

Ce travail se poursuivra pendant tout le mois de Janvier.
Pour cela, les exercices à la maison seront plus légers.

Repost 0
18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 10:11

 

Programme de soutien et d'approfondissement pour les vacances de Noël (2x 5 minutes par jour)

Exercices avec aide et correction (cliquer sur les titres)

Commencer par travailler les compétences repérées comme non acquises ("en début d'acquisition")

Bon courage

 

Compétences

 
 

Eléments de géométrie

 

Vocabulaire de base de la géométrie   Retrouver le point , Alignés ou pas ? , Nommer des droites, demi-droites, segments , Retrouver le(s) bon(s) point(s)

 

Codage des propriétés Codage des triangles particuliers

 

Relations entre un point et une droite, entre deux droites. Retrouver le(s) bon(s) point(s)

 

Symétrie axiale

 

Reconnaître la symétrie axiale. Trouver le symétrique d'un point

 

Construction du symétrique d’un point. Construire le symétrique d'un point dans un quadrillage , Construire le symétrique d'un point au compas

 

Construction du symétrique d’une figure. Construire le symétrique d'une figure dans un quadrillage , Construire le symétrique d'une figure au compas

 

Utiliser les propriétés de la symétrie axiale. Coder des symétriques , Conservation des longueurs , Conservation des angles

 

Numération

 

Valeur des chiffres pour les nombres entiers. Quel est le chiffre des ... ? , 9 est le chiffre des ...

 

Valeur des chiffres pour les nombres décimaux Quel est le chiffre des ... ? , 9 est le chiffre des ... , Placer la virgule

 

Comparer des nombres décimaux. Comparer deux nombres décimaux en choisissant le bon symbole

 

Additionner ou soustraire des nombres entiers Opération de tête

 

Additionner ou soustraire des nombres décimaux Poser des additions correctement , Poser des soustractions correctement ,

 

Calculer avec des heures des minutes et des secondes :  conversions de durées

 

Fractions

 

Maîtriser le vocabulaire des fractions. Vocabulaire , Enoncer une fraction ,

 

Reconnaître une fraction, une écriture fractionnaire. De l'écriture fractionnaire à la fraction

 

Maîtriser la définition 

fraction d’un nombre (1) , fraction d’un nombre (2) , fraction d’un nombre (3)

 Trouver le nombre manquant comme par exemple dans ... × 32/11=32

 

Comparer une fraction à 1. Le poisson : Comparaison à 1 , Comparer des fractions à 1

 

Reconnaître des fractions égales. Fractions et nombres égaux ou non , Fractions égales (tables)

 

Maîtriser la définition :

Des parts aux fractions , Des fractions aux parts

 

 

Repost 0
17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 14:34

Le site "images des mathématiques" propose un échange à propos des priorités de calculs que "reconnaissent" les calculatrices scientifiques.

Est notamment posée la question du sens de l'écriture  6 : 3 : 2 qui, si on l'écrit avec des traits de fractions, nécessite une interprétation (et un trait de fraction plus grand que l'autre) que parfois , en classe on règle d'une manière péremptoire ... alors même que le sens de l'expression ne va pas de soi, comme on le voit ci-dessous.

Comme on peut le voir ici. (le calcul jugé prioritaire étant indiqué par un trait de fraction plus court)

...

Début de l'article :

Introduction

Le but de cette note est de traiter de la pertinence de la convention : si dans un calcul il n’y a que des multiplications, des divisions et aucune parenthèse alors on effectue les opérations de gauche à droite.

Il existe deux conventions internationales de calcul admises aussi bien par tous les mathématiciens professionnels que par tous les enseignants :

(1) Si dans un calcul il n’y a que des additions et des soustractions, sans aucune parenthèse alors les opérations s’effectuent de gauche à droite.

(2) La multiplication et la division sont prioritaires sur l’addition et la soustraction dans un calcul qui ne contient aucune parenthèse.

Les autres conventions concernant le produit, la puissance, la racine et la barre de fraction me semblent être d’avantage des conventions de notation :

(3)  Le produit de a par b peut se noter par ab au lieu de [1].

 

(4)  Concernant les puissances,ab² signifie a.b.b

abb, puisque l’exposant ² est « collé » contre le coin Nord-Est de bb

 

(5) La longueur de la barre (au-dessus ou en-dessous) délimite l’emplacement de parenthèses invisibles, aussi bien pour la racine que pour la division :

...

suite de l'article 

Repost 0
16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 19:12

Une interview de :

  Sylvie Bonnet, Présidente de l’Union des Professeurs de classes préparatoires Scientifiques (UPS) et professeure de mathématiques en classe préparatoire aux grandes écoles, à Besançon.

 

 

Repost 0
16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 15:55

Quelques dessins produits à l'aide de l'éditeur fourni ici

De nombreux paramètres sont modifiables ... tâtonnement de rigueur (sourire)²

 

 

Dessin sur geogebra - avec un éditeur
Dessin sur geogebra - avec un éditeur
Dessin sur geogebra - avec un éditeur
Dessin sur geogebra - avec un éditeur
Dessin sur geogebra - avec un éditeur
Dessin sur geogebra - avec un éditeur
Dessin sur geogebra - avec un éditeur
Dessin sur geogebra - avec un éditeur
Dessin sur geogebra - avec un éditeur
Dessin sur geogebra - avec un éditeur
Dessin sur geogebra - avec un éditeur
Dessin sur geogebra - avec un éditeur
Dessin sur geogebra - avec un éditeur

Le fichier geogebra

(mettre en route l'animation, attendre ... le temps qu'il faut que le dessin s'exécute point par point, par balayage)

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans Dessin mathématiques collège geogebra fichier
commenter cet article
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 19:17

Tout ce qu'on peut vouloir savoir sur le triangle en sixième
et même un peu plus.

 

A triangle is :  A 3-sided polygon (a flat shape with straight sides).

 

 

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans définition anglais triangle vidéo
commenter cet article
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 18:22

En réponse à un défi posé sur le forum du site "Prise2Tête"

Un dessin vaut mieux qu'un long discours

(La question concerne un demi-cercle, mais la réponse présente la solution avec le cercle complet)

 

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans défi prise2tête maximaliser geogebra cercle triangle cercle inscrit
commenter cet article
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 16:15

En rapport avec l'exercice 2 page 82 du cahier sésamaths

Une figure à manipuler 

 

Repost 0
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 11:37

Une séquence audio du magazine CQFD Suisse

Probabilité, statistiques.

http://www.rts.ch/play/radio/cqfd/audio/le-hasard-selon-les-maths?id=8200450

(11 minutes)

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans probabilités statistiques expérience modèle théorique
commenter cet article