Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

*****

Les aides en vidéo

Philippe Mercier

 

Son forum d'aide

 

calculette scientifique
Wiris

flèches vers

Articles Récents

Des rubriques et des lieux

27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 13:00

Un sujet pour compenser la difficulté du sujet de mathématiques

Ou en réaction à l'hécatombe qu'avait provoqué le sujet de l'an passé ?

 

La réaction des élèves ne s'est pas faite attendre :

  1. Lorsque tu vois les sujets du brevet...comme c'est trop simple ils prennent les gens pour des bègues

  2. Le brevet ils nous prennent pour des cons à écrire "pendant la seconde guerre mondiale (1939-1945) GENRE ON SAVAIS PAS

  3. mais en fait, tout ce qu'on révise pour le brevet c'est tout ce qu'ils ne demandent pas? eh mais ils nous prennent vraiment pour des con

 

Une appréciation d'un élève sur le brevet dans son ensemble, qui reflète bien l'ensemble des commentaires

 


 

 

quand meme moi j'y comprend rien le brevet de français et d'histoire géo c'était niveau cm2 et math c'était niveau terminale maramé

 


 

 

 

Le bilan des deux épreuves est douloureux pour les élèves studieux qui avaient révisé à fond les mathématiques et l'histoire et géographie.

Ils n'avaient que peu d'avantage sur ceux qui se l'était coulée douce ... et avaient ainsi l'esprit plus dégagé, plus libre pour la recherche non guidée.

 

L'article de france examen résume bien la surprise de certains et la déception qui en est résulté.

 

La question se pose après l’épreuve de maths de jeudi qui a suscité de nombreuses réactions de la part des collégiens. Les professeurs-correcteurs de France-examen réagissent.

(source)

Les mathématiques ont encore une fois fait parler d’elles. Après avoir indigné les candidats du bac S, elles ont surpris les collégiens dans la salle d’examen du brevet jeudi après-midi.

Un exercice en particulier a provoqué un véritable buzz sur le réseau social twitter : les candidats ont fustigé la difficulté de "l’exercice 7" qui concernait le calcul de la rénovation d’un toit à base de bottes de paille. "Pour réaliser l’exercice, il fallait s’appuyer sur différents savoirs : le volume, l’aire et le prisme, indique les professeurs-correcteurs de France-examen. Mais surtout, le candidat n’était pas du tout guidé dans la démarche de résolution de ce problème. L’exercice s’avérait donc assez compliqué".

Certains parents de collégiens ont eux aussi pris parti pour leur enfant : " Ma fille pourtant bonne élève en maths et sérieuse est sortie dégoûtée de son épreuve de mathématiques. Quel est le but du brevet ? Dégoûter les élèves ? peut-on lire sur un forum où une pétition a été lancée jeudi soir. Son auteur réclame "une certaine indulgence des professeurs au niveau de la notation".

Les professeurs-correcteurs de France-examen estiment eux aussi que le niveau de l’épreuve dans sa globalité a été plutôt exigeant. "On a véritablement fait un saut qualitatif cette année dans cette matière. Avant, on guidait les candidats et on leur soumettait des évaluations assez classiques. Cette fois-ci, dans plusieurs exercices, les élèves devaient prendre des initiatives, choisir la connaissance précise qu’il devait utiliser. Ce n’est pas "naturel" ni très simple pour des collégiens, mais cela correspond aux exigences du socle commun…

 
  (C'est moi qui ait mis en vert le passage important de cet article)  

La surprise des "professeurs-correcteurs de France-examen" est un peu ... surprenante.

Il faut croire qu'ils n'ont pas suivi l'évolution de l'évaluation au collège, plus axée sur des compétences transverses et proposant donc des sujets moins guidés, moins classiques.

voir : 

où tout était évoqué de cette évolution et du sujet probable en mathématiques ...

 


 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by comeau-montasse Brunstein - dans Brevet des Collèges
commenter cet article

commentaires