Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

*****

Les aides en vidéo

Philippe Mercier

 

Son forum d'aide

 

calculette scientifique
Wiris

flèches vers

Articles Récents

Des rubriques et des lieux

12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 23:46

Une remarquable intervention de Roland Gori à propos de notre société de la mesure et de la notation.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Quelques moments clés en rapport avec l'enseignement et l'évaluation

"L'imposture est une solution à des exigences normatives ... (paf dans les exam et concours)
le gamin qui ment, le gamin qui triche, le gamin qui fraude
c'est le gamin qui répond aux attentes de l'autre, aux normes que l'autre exige de lui
sans en avoir les moyens
la pire chose du point de vue de l'épanouissement personnel
on ne peut pas disculper l'environnement de la part qui est la sienne dans la fabrique de l'imposture
si vous êtes dans une société où les individus traficotent les chiffres*, c'est que 
vous êtes dans une société où les chiffres pilotent les individus et organisent le lien social."
 
"...Prenez les évaluations scolaires. On sait bien depuis très longtemps par exemple que, au fur et à mesure* du temps, les élèves réussissent mieux les tests scolaires qu'on leur fait passer.
Ce qui ne veut pas du tout dire qu'ils ont davantage appris, ça veut tout simplement dire qu'il se sont davantage adaptés - par un pattern de comportement, une manière de se comporter, une manière de penser - ils sont de plus en plus adaptés aux questions qu'on leur a posés.
Est-ce que vous vous rendez compte de ce que cela signifie en terme de pédagogie, en terme destruction de la capacité de penser, d’annihilation du désir de curiosité, et ce que cela signifie comme absence de confiance dans l'enseignant."
 
"Nous sommes dans une société de l'évaluation généralisée**, l'ancien président disait que là où il n'y a pas d'évaluation il n'y a pas de performance, ce qui veut dire que finalement, si on ne mesure pas en permanence ce que font les individus, ils ne sont pas capables de le faire.***"
 
"On sait bien que ce ne sont pas des connaissances qui sont apprises (je simplifie ce qui est entre crochet) [La démarche qui consiste à aborder une notion lorsque l'élève est sensibilisé au sujet n'a] rien a voir avec les protocoles stupides qui aujourd'hui ont cours dans l'enseignement.
Comment voulez-vous former des citoyens avec ce mythe d'un sujet entrepreneur de lui-même qu'on met en concurrence avec les autres et qui doit surtout se vendre en répondant aux attentes d'autrui ? "
 
"Vouloir former nos jeunes à être les professionnels qu'on attend sur le marché du travail c'est considérer que le savoir n'a de valeur qu'en tant qu'il peut se vendre, n'a de valeur qu'en tant qu'il peut répondre à une attente ... (en agissant ainsi) on fabrique des monstres"

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse
commenter cet article

commentaires