Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

*****

Les aides en vidéo

Philippe Mercier

 

Son forum d'aide

 

calculette scientifique
Wiris

flèches vers

Articles Récents

Des rubriques et des lieux

21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 21:00
Repost 0
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 17:17

La présentation de la méthode

(source : http://schoolmouv.letudiant.fr/brevet/mathematiques/grandeurs-composees

Bonne idée que de proposer des fiches de révision sur les principaux thèmes des mathématiques au collège (au-delà du programme de troisième)

Mauvaise réalisation et copie à revoir (?).

[Car si la méthode telle qu'elle est rédigée, convient, dans l'exemple sa traduction en perd le sens]

Nous avons ici une caricature d'un défaut reproché aux mathématiques en France (à discuter)
à savoir l'apprentissage plus ou moins mécanique de méthodes destinées à obtenir un résultat indépendamment du sens de ce qui se joue dans les connaissances évoquées.

 

On peut également y voir l'utilisation (et parfois la non utilisation ou le mélange) des unités qui déconnecte totalement ce qui est ici une conversion d'unités, du sens de ce qui est mesuré, à savoir ici une vitesse : le rapport d'une distance sur une durée (temps).

 

L'exemple

           La fiche                                         La méthode et le sens

La procédure évoquée ("on fait le quotient ...") n'est absolument pas expliquée
Dans l'avant dernière ligne, un quotient de deux nombres donne une quantité avec une unité m/s (qui devient ensuite ms ... un produit ?)

 

Un des but de la fiche, dans son exemple, devrait être de comprendre les unités composées.

Il suffit d'écrire les conversions, le sens de 90km/h, puis l'égalité déduite directement des conversions.
Et le résultat (avec les unités convenables) en est une déduction directe.

 

Beaucoup de ceux qui ont reçu un enseignement des mathématiques (parfois même de la physique) dans lequel les unités "apparaissent" à la fin des calculs (!?) ne verront aucun inconvénient à la présentation faite dans cette fiche (sauf bien sur la coquille 25ms)

 

Pourtant, c'est ici tout le sens des unités composés qui disparaît derrière
une technique pour obtenir des m/s à partir des km/h
(on transforme, on transforme, on fait ...")

alors même que ce devrait être le but d'une telle fiche.

-------------------------------------------------------------------------------------------

[Merci pour les éventuels retour à propos de la critique de cette fiche méthode]

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans l'Etudiant unités composées fiche observation
commenter cet article
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 17:28

Les élèves des collèges français du Liban ont passé l'épreuve de mathématiques du DNB (Diplôme National du Brevet) hier.

Un ensemble d'exercices d'un niveau assez soutenu.

L'exercice qui se voit attribuer le plus grand nombre de points est celui de programmation (avec des  calculs de longueurs qui supposent une compréhension du programme - sujet à tiroir - voir aussi la remarque concernant l'orientation de départ.)
Rappel : un candidat qui n'a pas étudié SCRATCH - non imposé par le programme - et qui a abordé la programmation/codage par un autre moyen (LOGO , ou activité débranchée) doit être en mesure de faire l'exercice.

Exercice 1

 

Exercice 2

 

Exercice 3

 

Exercice 4

 

Exercice 5

 

Exercice 6

(scratch - nécessite une connaissance de l'orientation particulière du lutin de scratch dans un repère ! Orientation qui ne correspond ni à ce qu'un élève apprend en mathématiques pour un repère habituel, ni à ce qui existe dans le langage LOGO et qui est lui, conforme à l'orientation traditionnelle utilisée en mathématiques.)

(Remarque : Il existe une règle qui indique que la cheminé doit dépasser du faîtage (point le plus haut du toit)

Exercice 7 :

 

Repost 0
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 18:02

Un travail intéressant sur les axes de symétrie des panneaux routiers.

(Merci à Christophe Lainé cette pour production - et pour son site GAROMATHS*)

 

Il s'agit

  • D'indiquer les axes de symétrie
  • De reconnaître le sens des différents panneaux.

Ci-dessous les compétences travaillées dans l'activité

En rapport avec la matière et l'ASSR

 

 

 

Cliquer sur l'image 

ou

ici

 

 

 

 

 

_______

* La page des documents pour la sixième

Repost 0
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 17:32

Les bonnes adresses pour trouver le formulaire qui te convient pour calculer 

  • le périmètre
  • l'aire 
  • le volume 

des figures usuelles de la géométrie.

Le formulaire de Pascal Dorr *   (son memento de révision pour le brevet des collège)

Le formulaire du collège de Thérouanne

Le formulaire de Olivier Emorine

Le formulaire de Wikipedia (très complet ... peut-être un peu trop pour le collège)

__________________

* Formulaire dont je me suis largement inspiré ici ci-dessous (merci à lui)

 

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans formulaire memento brevet collège brevet des collèges 2017
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 22:53

(mis à jour le 17 juin 2017 - suite à un retour de Enzo, de la liste Maths au collège (merci à lui) )

Pour la première fois cette année, les moyennes ne comptent pas directement, ce sont les compétences obtenues dans les différentes matières qui sont transformées en note et comptent pour le brevet :

Le contrôle continu compte pour 400 points depuis la réforme du Brevet. Ces points sont répartis entre les différents parcours du programme. Chaque parcours est évalué sur 50 points et ces points donnent des niveaux de maîtrise :

  • 10 points : maîtrise insuffisante
  • 25 points : maîtrise fragile
  • 40 points : maîtrise satisfaisante
  • 50 points : très bonne maîtrise

On a donc la moyenne en cas de maîtrise fragile dans toutes les matières et des points d'avance si certaines compétences sont satisfaisantes voire davantage.

 

Pour les épreuves écrites de l’examen les points (300 points. Moins que Le contrôle continu.) sont répartis comme suit :

  • 100 points pour l’épreuve orale
  • 50 points pour les mathématiques
  • 50 points pour le français
  • 50 points pour l’histoire géographie et enseignement moral et civique
  • 50 points pour la science-physique-SVT-technologie

Il y a donc en tout et pour tout 700 points maximum à obtenir, seulement 350 points te seront nécessaires pour l’obtention de ton diplôme.

La simulation ci-dessous montre qu'il est assez facile d'obtenir ce minimum de 350 points

Le candidat choisi a en effet la moitié des compétences en "maîtrise fragile"
et n'a la moyenne dans aucune des épreuves écrites. 40/100 (8/20) en oral 20/50 (8/20) en maths ...

Il a pourtant un nombre de points qui lui permet d'obtenir son brevet

 

---

Avec les mêmes notes sous la moyenne à l'écrit, et toutes les compétences satisfaisantes

 

Il a la mention assez-bien

 

 

 

 

---

 

Avec les mêmes notes à l'écrit, et toutes les compétences très satisfaisantes.

 

 

 

Il décroche la mention bien

 

 

 

 

---

Cas extrême ... avec toutes les compétences très satisfaisantes 
et 0 à toutes les épreuves écrites

 

Il obtient son brevet à 20 points de la mention assez bien

Avec 4/50 (1,75 /20)  dans chaque matière de l'écrit

... il obtiendrait cette mention

 

Avec un tel barème, il y a de quoi faire un effort pour accrocher une mention !

 

Et pour les élèves qui craignent que beaucoup de compétences non acquises les empêchent d'avoir le diplôme. A la condition d'avoir fait un petit effort dans les compétences qui sont transverses, par exemple en EPS ou en Arts Plastiques ou encore en éducation musicale, on peut très bien compenser les maths, le français et les langues grâce aux compétences :

Langage des arts et du corps  - formation de la personne et du citoyen - Représentation du monde et de l'activité humaine

Sachant que si la compétence est acquise dans une matière elle devrait être validée (?), notamment pour le brevet.

La simulation ci-dessous le montre 

 

 

avec des notes de 8/20 aux épreuves écrites et à l'oral (ou 15/20 à l'oral et 6/20 dans les autres épreuves), elle donne comme résultat l'obtention du brevet.

 

 

 

 

 

 

 

Le simulateur se trouve ici : simulateur

Repost 0
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 22:38

Eric RENCIEN Professeur de mathématiques au collège Lucie Aubrac - Villemandeur - 45

propose sur son site tetraedre.net un sujet de devoir "maison" dans lequel il demande

1) de faire fonctionner deux scripts sous scratch et de dessiner la figure obtenue.

2) de construire le programme le plus court possible permettant d'obtenir une figure donnée.

[On peut bien sur répondre aux deux questions sans connaître scratch.
Et en particulier donner le programme demandé en "langage naturel"]

Le sujet est ici : sujet

le corrigé est sur le site de Eric RENCIEN : page du corrigé

(cliquer sur "devoirs non surveillés" et DNS5  ... * )

Repost 0
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 22:23

Vraiment très complet cet aide mémoire. De plus il est très lisible, attrayant et joliment illustré.

 

 

Le lien

vers 

l'aide - mémoire

c'est

ici

 

(Attention ...il a été produit au Canada, plus précisément au Québec et comporte donc des termes qui ne sont pas très utilisés en France)

 

Je recopie ici la page de remerciement qui concerne l'équipe ayant produit ce remarquable outil.

Sincères remerciements
Ce travail ne saurait être aussi pertinent sans l’appui, l’engagement, l’implication, le support et le professionnalisme de plusieurs membres de la CSA.
Un merci tout spécial à madame Sonia Dussault, enseignante de 5e
année à l’école Jean-De La Fontaine. Merci pour ta grande polyvalence et ta bonne connaissance du programme. Merci pour les éclats de rires nombreux. Tu es une passionnée et en plus tu es contagieuse.
Un merci tout spécial à mesdames Nancy Corriveau et Any Boivin de l’école Jean-De La Fontaine pour m’avoir aidée à réaliser la démarche RÉSOUTOUT pour résoudre des situations-problèmes.
Un merci tout spécial à madame Caroline Gascon, enseignante d’une classe multi-niveaux de 3e cycle à l’école Longpré. Merci de partager l’amour que tu as pour ta profession et de traduire si simplement les grands concepts mathématiques réformés. Ton énergie nous atteint tous.
Un merci tout spécial à madame Lucie Durocher, enseignante de 6e année à l’école Tournesol. Merci pour avoir transposé ton humour et tes années d’expérience si importantes au sein de ce projet.
Un merci tout spécial à Joanne Lapointe, conseillère pédagogique en adaptation scolaire, pour avoir partagé le fruit de son travail et son expertise afin de rendre ce projet plus accessible.
Un merci tout spécial à Jocelyne Brault, une secrétaire unique et dévouée, qui fait rimer le travail avec simplicité. Ton sourire motivateur, tes lunettes professionnelles et ta minutie brillent dans ce projet. Merci !
Avec toute ma passion pour l’enseignement, je souhaite que ce lexique soit un outil essentiel à la réalisation de notre objectif ultime : la réussite du plus grand nombre d’élèves en mathématique.


Marie-Claude Deschesnes, conseillère pédagogique en mathématique
« La mathématique est une musique silencieuse. » Edouard Herriot

Québec

Repost 0
Published by comeau-montasse Comeau-Montasse - dans mathématiques aide-mémoire lexique canadien
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 21:11
Repost 0
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 21:45

Accès à l'audio  et au texte complet.

 
 

Extraits 

 
"En l’espace de quelques années, les géants de la technologie ont commencé à modifier la nature profonde de l’école, en utilisant les mêmes techniques que celles qui ont permis à leurs entreprises de transformer l’économie américaine.” La croyance est double : 
1. les élèves gagneraient à adopter la tournure d’esprit de l’ingénieur (!!!)
2 ..."
...
Mais le plus intéressant - et sans doute le plus inquiétant - est ailleurs, dans la logique profonde des principes pédagogiques mis en oeuvre par ces entreprises. On retrouve la même idée chez Facebook et Netflix : personnaliser au maximum l’enseignement. Le logiciel financé par Netflix pour enseigner les maths fonctionne avec des algorithmes qui ont des points communs avec ceux de la plateforme : le logiciel garde trace de tous les actes de l’élève et adapte les exercices aux résultats précédents (pas pour proposer le film que vous allez aimer, mais l’exercice qui vous fera progresser). La logique est la même pour Zuckerberg, le patron de Facebook : personnaliser l'apprentissage et faire de l'enseignant un simple tuteur. C’est une logique compliquée à critiquer car après tout, elle permet de faire ce que rêverait l’école de pouvoir faire : “remettre l’élève au centre de l’école”, s’adapter au rythme de chacun, à ses aptitudes cognitives propres. Sauf que c’est aussi l’accomplissement d’une logique à l’oeuvre dans le web depuis longtemps maintenant, et dont on peut observer les résultats. L’information qui nous arrive est de plus en plus personnalisée, ce qui fait que ce nous ne voyons pas les mêmes choses, parce que l’algorithme pense savoir ce qui nous intéressera, ce dont nous avons besoin, ce que nous désirons. Un des effets, c’est la “bulle informationnelle”. Comment être certain que des apprentissages hyper-individualisés ne produisent pas un effet semblable, mais du point de cognitif ? Comment ne pas dissoudre le collectif de la classe qui certes a ses complexités mais est aussi un espace où on s’attend, où l’on s’entraide (même en trichant) ? Mais est-ce pire qu’une école qui peine à prendre en considération les particularités individuelles ? J’avoue que je ne sais pas bien comment répondre à ces questions. Mais une chose est sûre, il vaut mieux se les poser avant que d’autres y répondent pour nous."
 

Comme pour l'Intelligence Artificielle c'est en observant les limites des ordinateurs et notamment des algorithmes, dans la vie réelle (celle où l'on ne réduit pas l'homme à un robot) et ici, dans l'enseignement des élèves non-adultes, que l'on pourra comprendre l'apport spécifique de l'humain dans la relation. Ici la relation pédagogique. Celle pour laquelle les géants de l'informatiques pensent que les 0 et les 1 suffiront.

Repost 0